L’Espace Pandora, au carrefour des livres

Un lieu simple et convivial, sur 160 m2, donnant directement sur la place de la Paix. Thierry Renard, le directeur de l’Espace Pandora, en avait rêvé. Grâce à l’appui de trois partenaires publics (la Ville de Vénissieux, la Direction régionale des affaires culturelles et la Région) et d’un partenaire privé (la Fondation Vinci), c’est aujourd’hui une réalité.

32 ans après sa création, l’Espace Pandora, dont l’action en faveur du livre et de l’écrit rayonne bien au-delà de Vénissieux, dispose enfin de locaux ayant pignon sur rue. Ils ont été inaugurés ce lundi 2 octobre. Outre les bureaux des six permanents de l’association, on y trouve une riche bibliothèque d’œuvres poétiques et un espace librairie appelé à s’étoffer. Des cafés littéraires y seront également proposés.

Faut-il rappeler ici — Expressions a toujours suivi de très près l’actualité de Pandora — le précieux travail mené par Thierry Renard et son équipe pour démocratiser l’accès à la littérature, en particulier la poésie ? Du Festival Parole ambulante organisé à l’échelle de l’agglomération aux ateliers d’écriture menés dans les quartiers et les établissements scolaires, du Printemps des poètes à Lyon aux résidences littéraires à Grigny et Vénissieux, du concours d’écriture Quelles nouvelles ? à l’opération Dis-moi dix mots… Cet inlassable travail de terrain, salué et reconnu, manquait cependant d’un lieu fédérateur et accessible.

« La visibilité de Pandora est renforcée par l’installation dans ses nouveaux locaux, s’est félicitée Michèle Picard, maire de Vénissieux. La place de la Paix devient, en quelque sorte, un carrefour du livre, avec la poésie d’un côté, l’une des trois boîtes à lire installées par la Ville et le Fonds Decitre, et la médiathèque Lucie-Aubrac qui veille à quelques encablures. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *