Première pierre : 50 nouveaux logements au Monery

Le maire, Michèle Picard, a posé la première pierre en compagnie de l’adjoint au logement et président de la Sacoviv, Pierre-Alain Millet

En un mois et demi, les travaux de la résidence Adagio de la Sacoviv (Société anonyme de construction de la Ville de Vénissieux) ont déjà bien avancé. Ce programme immobilier d’un montant de 7 millions d’euros, qui doit être livré en septembre 2018, est composé de deux immeubles. Il comprendra à terme cinquante logements : 34 financés en Prêt locatif à usage social (PLUS), et 16 en Prêt locatif aidé d’intégration (PLAI), réservés aux personnes en situation de grande précarité.

La pose de la première pierre avait lieu officiellement ce lundi matin. Le maire, Michèle Picard, a mis l’accent sur un projet qui permet de réaliser « une greffe entre un secteur pavillonnaire au nord et des tours d’habitation au sud ». Le projet Adagio renforce aussi l’urbanisation du quartier du Monery, lancée en 2009. « À ce jour, sur près de dix hectares découpés en treize lots, près de 270 logements ont été construits ou ont obtenu un permis de construire », a rappelé l’élue.

Quand cette opération sera livrée, la Sacoviv disposera d’un patrimoine de 1882 logements locatifs sociaux. « Après une courte période de flottement liée à une crise de direction, la Sacoviv a retrouvé une dynamique incontestable, a assuré Michèle Picard. Elle poursuit sa mission, celle d’un bailleur qui renforce une politique du logement digne, sociale et humaine. » Avant d’ajouter que « sur l’ensemble du parc Sacoviv, les loyers restent en moyenne inférieurs de 10,4 % au plafond », et que « le taux de rotation est faible et stable, à hauteur de 7,4 %, ce qui traduit la volonté des locataires de rester dans leur logement. »

Le chantier a déjà bien avancé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *