Les nouveaux habitants à l’honneur

capture

« Au nom de tous les Vénissians et de l’équipe municipale, je vous souhaite la bienvenue. » C’est par ces mots que le maire, Michèle Picard, a conclu son discours à l’attention des nouveaux arrivants dans la commune. Vendredi dernier, une cinquantaine d’entre eux étaient présents à l’hôtel de ville pour cette réception officielle qui comprenait aussi une présentation des élus, la diffusion d’un film « Vénissieux, une ville à vivre », et une démonstration du site web de la commune (http://www.ville-venissieux.fr/).

Cette année, ce sont en tout 647 personnes – contre 740 l’an dernier – qui ont décidé de s’installer à Vénissieux. Ce qui porte selon le maire le nombre total d’habitants à un peu plus de 62 000. Parmi ces nouveaux visages, celui de Rodolphe Louis-Sydney. Célibataire, cet informaticien est venu il y a six mois d’Orléans pour travailler dans le 8e arrondissement de Lyon. « Je cherchais un logement abordable et proche du métro. Du Charréard où j’habite, il me faut 5 minutes pour le rejoindre. Et une fois que je suis dedans, il me faut de nouveau cinq minutes pour arriver au travail, explique-t-il. Vénissieux est aussi une ville équilibrée, bien desservie en transports en commun, où l’on trouve tous les services publics. Et j’apprécie de pouvoir aller respirer un peu dans le parc de Parilly le week-end. C’est important, les espaces verts… ».

Nathalie Sapienzaest, vénissiane depuis la mi-septembre : « J’ai déménagé de Villeurbanne pour la rue du Président-Édouard-Herriot, dans le quartier Charles-Perrault. L’idée, c’était de trouver un logement plus abordable. Je travaille comme responsable commercial à Leclerc Beynost. En partant de chez moi à 4h30 le matin, il me suffit de 25 minutes par le périphérique pour être sur place. Avant d’emménager, j’étais un peu inquiète sur ce que j’allais trouver en termes de sécurité. Mais je vis dans un quartier correct et tranquille, avec le tram à proximité, des bus, la rocade… La mauvaise réputation qui colle parfois à Vénissieux est surfaite. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *