Un café d’autoréparation anti gaspi

atelier de réparation

 

Il n’aura manqué que l’affluence. Une demi-douzaine de curieux seulement s’est rendue au centre social de Parilly, samedi 9 avril, afin de bénéficier de conseils de bénévoles bricoleurs. Qui pour venir réparer un vélo, qui pour restaurer un aspirateur, qui pour redonner vie à une lampe boule, une lampe halogène ou un transistor, voire bricoler une chaise en bois et raccommoder une bretelle de sac à dos.

Sandrine Perrier, conseillère municipale, est à l’origine de cette initiative qui a pris place dans la Semaine de la propreté. Pour ce faire, elle s’est adjoint les compétences des associations Janus (vélo), des profs et élèves (Renato et Sandro) de la section technologique du lycée Marc-Seguin, et de Récup et Gamelles (ateliers culinaires). “L’intérêt est de permettre des échanges, de la discussion entre visiteurs, enseignants, bénévoles bricoleurs, plaide l’élue. Une part de gâteau et une tasse de café complètent ce dispositif axé sur la chasse au gaspi, mais également sur une volonté d’apprendre, de devenir autonome par le biais de la transmission de savoir-faire.”

Nouvelle session de bricolage et de réparation, le 4 juin, dans le cadre de la semaine du développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *