Le conseil citoyen installé officiellement

Capture

La première étape de la constitution du conseil citoyen avait eu lieu le 2 mars, lors du tirage au sort des 20 membres du collège « habitants », sous contrôle préfectoral. Le « vivier » dans lequel a été effectué ce tirage au sort était constitué de tous les candidats aux dernières élections des conseils de quartier (qui ont eu lieu en décembre 2014) et de Vénissians désireux de s’impliquer dans ce nouveau dispositif. Le second collège est constitué de 20 personnes issues du monde économique, du secteur associatif et de représentants des bailleurs sociaux. « La loi laisse aux communes la liberté de choisir le mode de désignation des candidats, à condition de respecter le tirage au sort et la parité, a rappelé le Préfet. J’ai approuvé et validé la méthode choisie par Vénissieux, qui va maintenant s’éprouver dans la réalité. »

Une ville pionnière en démocratie participative

Créés par la loi de « Programmation pour la ville et la cohésion urbaine » de 2014, les conseils citoyens sont aujourd’hui 840 dans toute la France, dont 10 dans le Rhône (32 autres sont en cours de constitution dans le département et la Métropole). Indépendants du pouvoir politique, leur mission est de favoriser l’expression citoyenne et la participation directe des habitants dans l’élaboration et la mise en œuvre des contrats de ville. Vénissieux est pionnière en matière de démocratie participative, puisqu’elle s’est engagée dès 1989 dans la mise en place de conseils de quartiers, treize ans avant la loi de 2002 qui les a institués au plan national. « Avec plus de 100 délégués élus par leurs concitoyens, des permanences mensuelles sur chacun des 13 conseils, des visites de territoires tout au long de l’année, des assemblées générales, la ville met tout en œuvre pour favoriser la démocratie locale sur l’ensemble de la commune », a rappelé Michèle Picard.

« Très heureux » d’installer la nouvelle instance, Xavier Inglebert a salué « une dynamique forte, appelant une implication accrue des citoyens à la vie de la cité. C’est tout l’enjeu de ces conseils citoyens, insiste-t-il. Ils ne sont pas là pour créer une autre légitimité que l’élection, qui est à la base de notre démocratie. Il s’agit d’enrichir la décision politique. Chaque conseil citoyen doit vivre dans la pulsation même de sa ville, de son quartier. Sa loi cardinale, c’est l’autonomie. Et sa seule règle, c’est d’être adapté aux besoins des habitants qu’il représente. »

Les experts du quotidien

Dominique Barzasi, partage cette approche. Nouveau membre du conseil citoyen elle est aussi déléguée du conseil de quartier du Centre. « Les élus ont besoin que les habitants disent leur mot sur la politique de la ville, et pas seulement lors des élections municipales. La délégation de pouvoir comporte toujours le risque de s’éloigner de la réalité. » Pour ses nouvelles « collègues » Samira Nezzar, Karima Maali et Aurore Fourmond, respectivement habitantes de Max-Barel et des Minguettes, « il faut faire parler ensemble des gens différents sur des projets communs, d’intérêt général » et « s’appuyer sur les compétences des habitants, qui sont les experts du quotidien ». Le Dr Patrick Cabrol, propriétaire de la pharmacie de la Rotonde, fait partie du collège « acteurs locaux » du conseil citoyen. « Mon rôle ? Je pense qu’il va se préciser peu à peu, mais je souhaite améliorer la mise en réseau des professionnels de santé présents sur la ville, pour améliorer l’accès aux soins des habitants. »

Le Préfet à l’égalité des chances a conclu la soirée en présentant ses « meilleurs vœux de réussite au conseil citoyen de Vénissieux » et donné rendez-vous pour un bilan à l’échelle départementale, dans un an.

La composition du conseil citoyen de Vénissieux

Collège habitants

  • ALCARAZ Chrystelle, ALI Djaé, AYAD Anissa, BARZASI Dominique, BASMA Hatim, BRUNDU Christiane, BUXASSA Xavier, CHIKH Fetiha, DAHMANI Kheira, DUCHESNE Gilbert, GADOUM Akli, GIBERT Gisèle, GOMIS Cécile, GRIMONET SAINT ALBAN Christian, KHAMMASSI Béchir, LECOMTE André, MAALI Karima, NEZZAR Samira, THOMAS Jacques, VINCENT Marie-Claude.

Collège acteurs locaux

  • Centre Associatif Boris Vian, Bioforce, Association de gestion des centres sociaux des Minguettes, Espace Pandora, Confédération Nationale du Logement, Sacoviv, ICF Habitat  Sud-Est Méditerranée, Alliade Habitat, Lyon Métropole Habitat, Grand Lyon Habitat, Pharmacie de la Rotonde, Casino, Carso LSEHL, Charco-Net.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *