Biennale de la danse : tous ensemble pour le défilé de Vénissieux

Tout contre (TAC)Sardines et petit pois. Le menu peut surprendre qui va se retrouver au cœur du défilé vénissian de la prochaine Biennale de la danse, à la rentrée 2016.
Choisi par la Maison de la danse, le thème du défilé tient en un mot : « Ensemble ». À Vénissieux, la compagnie Traction Avant, fidèle compagnon de route de la Biennale, a planché sur le sujet et proposé un projet qui, la réponse vient de tomber, a été retenu par les organisateurs de la manifestation. Champagne pour tout le monde !

« Nous sommes partis de l’idée du grand ensemble et avons baptisé notre proposition « Tout contre », commente Marc Bernard, directeur de la compagnie vénissiane. Dans un espace étriqué, le corps est empêché et va se libérer. Ce mouvement chorégraphique nous intéresse, qui va pouvoir illustrer tous les liens existant entre les gens : la passion, la haine, l’amitié, l’amour… Ce qui explique les symboles que nous employons : la boîte de sardines et la cosse de petits pois. »
Deux groupes vont donc personnaliser les poissons et les légumes. Le premier sera un banc de sardines bloquées dans le port de Marseille par leur célèbre congénère géante et qui rêvent de visiter la Méditerranée.
« Banc peut aussi s’entendre comme mise au ban de la société. Mais l’idée du banc de poissons est surtout liée au changement de direction, qui peut aussi évoquer le boogaloo du hip-hop, et au collectif qui marche ensemble. Nous voudrions que ce banc soit rattaché à toute la Méditerranée, avec une petite incursion au Portugal. Ainsi, il existe à Lisbonne une fête de la sardine et nous pourrons musicalement lier les musiques méditerranéennes et le fado. »

L’autre groupe, celui de la cosse de petits pois, aspirera à visiter l’Écosse et ses glens. « Cette dimension de l’ailleurs correspond à la population de Vénissieux. Et la création musicale aura deux lignes mélodiques : l’une méditerranéenne et l’autre celtique. Comme une sorte de vague où l’un des groupes prend le pas sur l’autre et se retire. Avant le finale où les deux se retrouveront. »

La chorégraphie a été confiée à Farid Azzout, qui avait déjà signé l’an dernier un travail ambitieux, remarqué par les spectateurs du défilé 2014 et apprécié par les participants. Il sera assisté par Najib Guerfi.
Plusieurs idées visuelles se bousculent déjà dans les têtes des organisateurs —Traction Avant mais aussi les centres sociaux, le CABV, etc.— : des costumes couleur argentée pour les « sardines » ; des kilts et tartans pour les « petits pois » ; des boîtes de sardines utilisées comme des éléments percussifs…
L’idéal serait de pouvoir réunir plus de 200 personnes. On peut d’ores et déjà se pré-inscrire auprès de Traction Avant. Les inscriptions s’ouvriront en septembre. Pour présenter le projet, la compagnie prévoit déjà un bal « Tout contre » le 13 novembre à la salle Érik-Satie et, le 3 décembre dans le même lieu, une scène ouverte danse. Sans parler des nombreux stages que la compagnie dirige : prise de parole avec les dames des centres sociaux et théâtre avec les animateurs des mêmes centres.

Traction Avant Cie : 04 72 90 11 84 / 06 21 79 03 14
www.tractionavantcie.org
traction.avant@wanadoo.fr

 

DSC05092

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *