Liste Picard : élargie peut-être, mais sans doute pas au PS officiel

Tombé ce vendredi à 18h51, le communiqué de presse signé collectivement de la liste « Avec Michèle Picard, rassembler les Vénissians, tenir le cap à gauche », est du genre laconique. Laconique mais ferme. S’il ne s’y réfère pas explicitement, il fait cependant suite à une réunion qui avait lieu un peu plus tôt dans l’après-midi, à laquelle —selon nos sources— participaient Serge Truscello et Marie-Christine Burricand pour le PCF, et David Kimelfeld pour le Parti socialiste, rejoint par Gérard Collomb himself. Cette réunion était pourtant sans doute celle de la dernière chance.
Se félicitant d’abord de la réussite du meeting d’hier (« près de 500 personnes rassemblées »), le communiqué de la liste Picard assure : « Le soutien et l’engagement s’amplifient pour assurer la victoire de la majorité municipale contre la droite et l’extrême droite, pour préserver et conserver une ville progressiste, solidaire, rempart contre l’austérité, les inégalités et l’exclusion ». 
Et de poursuivre : « Dans ces conditions, nous nous étonnons de l’entêtement de Gérard Collomb et du secrétaire fédéral du Parti socialiste, qui tentent de nous imposer des exigences inacceptables et contraires au rassemblement le plus large. »

Quelles sont ces « exigences inacceptables ? » Selon nos informations, le Parti socialiste réclamait  désormais la présence de 6 candidats socialistes sur la liste Picard, dont Lotfi Ben Khelifa.

Alors, du côté de la liste Picard, c’est non. Pas question notamment de retrouver sur la liste celui qui a fait toute sa campagne de 2014 et continue en 2015 à creuser la même thématique : « 80 ans de communisme à Vénissieux, ça suffit. » Plusieurs intervenants au meeting de jeudi soir l’ont dit et répété : « L’équipe est soudée, le programme est mis en application, on continue… »
« Nous sommes déterminés à poursuivre l’élargissement de la liste et à rassembler toutes les forces progressistes, conclut le communiqué. Nous poursuivons donc les contacts déjà engagés autour de toutes celles et tous ceux qui veulent amplifier la dynamique pour assurer la victoire le 22 mars.
« Toutes les conditions sont réunies pour déposer la liste dès le 2 mars. »
Et déjà circulent les noms de certaines et certains, qui pourraient la rejoindre…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *