Les EPJ au Parlement européen

EPJ Strasbourg

Désabusés, sceptiques, peu concernés par la marche du monde, les jeunes ? Pas ceux-là en tout cas. Tous fréquentent les EPJ de Vénissieux. Ils sont 19, filles et garçons à parité, et s’intéressent en particulier aux questions environnementales. Plusieurs d’entre eux sont membres de la brigade anti-déchets qui intervient régulièrement sur le quartier de la Darnaise.

Alors quand Farouk Ababsa, du Bureau information jeunesse (BIJ), leur propose de rencontrer un parlementaire, à Strasbourg, pour parler écologie et visiter les institutions européennes, ils n’hésitent pas une seconde.

Leur interlocutrice sera la députée écologiste Michèle Rivasi. L’interview est soigneusement préparée — avec la modeste collaboration d’”Expressions” : la place de l’écologie dans la politique européenne, les moyens mis en œuvre, le traitement des déchets toxiques, l’avenir du nucléaire, le développement des énergies renouvelables… Hawa, Fares, Halim et les autres ont apprécié cette “dame impliquée, sympathique et ouverte”.

Outre le Parlement européen, où ils ont pu assister à une séance consacrée au sort de la ville martyre de Kobané, les jeunes Vénissians ont visité le Conseil de l’Europe, le vieux Strasbourg et son impressionnante cathédrale, et la ville frontalière allemande de Khel. Au centre de séjour international où ils résidaient, ils se sont mêlés à d’autres jeunes Européens. “C’est une ouverture extraordinaire pour eux, témoigne Farouk Ababsa, une expérience irremplaçable. Ils aimeraient maintenant aller à Bruxelles. Je ne sais pas si cela se fera, mais on les sent impliqués et motivés.”

Leur voyage strasbourgeois fera l’objet d’une exposition que l’on pourra bientôt découvrir au BIJ et qui tournera ensuite dans les EPJ de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *