Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Les Trois Bouleaux, un lieu de vie et des résidants heureux

centre A.Perrin 86

 

Jeudi, c’était jour de fête au foyer Les Trois Bouleaux, à quelques pas de la médiathèque de Vénissieux, du tram et du lycée polyvalent Jacques-Brel. Les trente résidants, leurs familles, les responsables et les personnels de l’association Adélaïde-Perrin accueillaient de nombreuses personnalités à l’occasion de l’inauguration de ce vaste bâtiment, ouvert depuis l’été. Les conseillers généraux  François Baraduc, Albéric de Lavernée et Christian Falconnet, le sénateur Guy Fischer, ainsi que Michèle Picard, le maire de Vénissieux, avaient notamment répondu à l’invitation.
“Que de chemin parcouru en dix ans depuis ce terrible incendie qui a coûté la vie à deux de nos résidants », rappelait Mme Nicolet, présidente de l’association Adélaïde-Perrin, faisant le vœu « que ce foyer de vie soit une pierre de plus à l’action menée par notre fondatrice, Adélaïde Perrin. »

Après que M. Fournier, président de la caisse de retraite Apicil —un des financeurs—,  eut souhaité une belle réussite au foyer, Michèle Picard insistait sur l’emplacement « idéal »  du foyer, à proximité du centre-ville, du parc Louis-Dupic, du tramway, de la médiathèque. Un emplacement « au plus près des commodités, synonyme d’intégration des résidants à la vie de tous les jours » de la commune.  Et le maire de rappeler qu’en créant à Vénissieux une commission communale d’accessibilité, « la Ville a affiché sa détermination à mieux intégrer et de faciliter la vie des personnes handicapées”.

Mais le moment le plus intense a sans aucun doute été celui des interventions des résidants. Tous handicapés et âgés de plus de 55 ans, ils sont retraités après avoir exercé une activité dans un ESAT. Six  d’entre eux dépendaient déjà de l’association Adelaïde-Perrin, mais les autres viennent de structures gérées par des organismes comme  l’Adapei, ou l’Alged…. « Vous avez fait preuve d’une grande ouverture », soulignait d’ailleurs François Baraduc, remerciant l’association pour cela.

Les Trois Bouleaux offrent aux résidants de grandes chambres, des lieux collectifs de vie et un accompagnement assuré par dix professionnels : éducateur spécialisé, auxiliaire de vie sociale, aides médico-psychologiques…  Ils s’en trouvent heureux, c’est évident et ils l’ont dit :  “J’ai travaillé pendant vingt ans, je suis très contente d’être dans ce foyer” ; “J’ai été bien accueillie par les éducateurs, je vous souhaite la bienvenue” ; “Ici c’est ma maison” ;  “Je suis bien ici” ; “Merci à tous” ; “J ‘ai trouvé ma maison qui me plaît” …

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Christine Nicolet

    17 septembre 2014 à 18 h 47 min

    Merci pour cet article qui reflète bien ce moment de fête.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Le maire et son adjoint à la sécurité publient régulièrement les chiffres de l’activité de la police municipale. Voici les résultats du quatrième trimestre...

Actus

En conseil municipal, la Ville de Vénissieux a décidé de mettre en place un fonds de soutien aux associations impactées par la crise énergétique.

Actus

Depuis 2008, l’entreprise RecycLivre collecte gratuitement des ouvrages chez les particuliers pour les revendre ensuite sur leur site internet.

Actus

Confronté à une baisse sans précédent des aides publiques au logement, le bailleur social vénissian doit trouver de nouvelles ressources pour poursuivre sa mission.

Actus

Le conseil municipal s’est attelé à décortiquer le rapport de la Chambre régionale des comptes, qui a étudié les exercices 2014 à 2021.