Grève dans les laboratoires d’analyses

Une grève nationale est menée par les syndicats des biologistes jusqu’au 15 avril. Un mouvement très suivi à Vénissieux par les trois laboratoires d’analyses. Soucieux de ne pas impacter directement les patients, ils ont cependant ouvert le matin, période de la journée où s’effectuent la majorité des prélèvements.
Les biologistes protestent contre la baisse, pour la septième année consécutive, des tarifs d’analyse médicale : une baisse inscrite dans la loi de financement de la Sécurité sociale. Selon les syndicats, cette révision devrait se traduire par une réduction du chiffre d’affaires de 200 millions d’euros pour les 3 800 laboratoires implantés en France et provoquer 8 000 suppressions de postes.
Mais ce n’est pas le seul motif de colère. Une ordonnance de janvier 2010 impose aussi aux labos de se conformer d’ici à janvier 2016 à une norme, appelée ISO 15189, pour être accrédités. Nécessitant des investissements importants, l’application de cette norme risque d’accélérer le mouvement de concentration des laboratoires, qui permet de partager des plateaux techniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *