Mardi à 12 heures, rassemblement de soutien aux Veninov

Une journée décisive. Demain, mardi 19 février, les dirigeants du groupe autrichien comparaîtront devant le tribunal de commerce de Nanterre. Une date butoir sera alors imposée au repreneur pour la mise en œuvre des ordonnances du 4 mai 2012, actant la reprise de l’activité sur le site vénissian et l’embauche de 40 à 50 ex-salariés. À l’appel de l’union locale CGT, un rassemblement de soutien est organisé ce même jour à 12 heures sur le site de l’usine, rue Eugène-Maréchal, en présence du maire de Vénissieux, Michèle Picard.

« L’entreprise Veninov devait démarrer au mois d’octobre 2012 avec 40 embauches et une production industrielle à Vénissieux, rappelle l’UL. Pas une embauche n’a été effectuée à ce jour. Pire, Windhager voulait emporter des cylindres pour lancer une production en Hollande. Il n’est pas question de laisser partir l’outil de travail. S’il n’y a pas de production chez Veninov à Vénissieux, il n’y aura pas de marque VENILIA, pas de cylindres et pas de terrain pour Windhager. »
Tous les Vénissians sont invités à rejoindre ce rassemblement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *