Infirmières agressées au CHS Saint-Jean-de-Dieu : rassemblement ce mardi

Après les agressions récentes de deux infirmières, l’Intersyndicale Sud-CGT appelle les salariés du centre hospitalier Saint Jean-de-Dieu à débrayer ce mardi 29 mai de 13 heures à 14 h 30 devant les portes de l’établissement. Une infirmière de l’hôpital psychiatrique Saint- Jean-de-Dieu a récemment été agressée par un patient, dans son unité de soins. Quinze jours auparavant, une de ses collègues avait subi un sort identique. Les coups portés ont été si violent que les deux soignantes se sont retrouvées aux urgences. Les traumatismes physiques sont importants, les traumatismes psychiques aussi.
Pour les représentants syndicaux, de telles situations pourraient être évitées si le personnel était en nombre suffisant. “Le manque de moyens en psychiatrie, notamment en personnel soignant, et le nombre croissant de patients entraînent une suroccupation des lits de l’hôpital. Cela génère tensions et violences dans les services. Les insultes, crachats, menaces et  passages à l’acte se banalisent dans l’indifférence de notre hiérarchie, que ce soient l’Agence régionale de santé ou notre direction », assurent les syndicalistes.
Les syndicats SUD et CGT de l’hôpital ont également interpellé Mme Touraine, la nouvelle ministre de la Santé, et l’Inspection du Travail. « Nous voulons alerter le gouvernement sur la violence et l’insécurité auxquelles nous sommes soumis et demander les moyens nécessaires et pérennes correspondant à notre mission de service public. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *