Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

À Saint-Jean-de-Dieu, les agents de service hospitaliers refusent que leur mission soit sous-traitée

Les syndicats Sud et CGT du centre hospitalier spécialisé Saint-Jean-de-Dieu contestent la décision de la direction de faire appel à des personnels extérieurs à l’hôpital pour assurer la mission des agents de services hospitaliers (ASH). Par une telle mesure, ce corps de métier serait réduit à une simple fonction de ménage. Le personnel a reçu le soutien des élus locaux membres du comité de gestion, les conseillers généraux Christian Falconnet et Jacqueline Vottero.
« Pour des raisons budgétaires, la direction a d’ores et déjà remplacé douze postes dans trois unités de soins par du personnel appartenant à des entreprises privées, rappellent les représentants syndicaux. Or l’agent de service hospitalier est un membre actif de l’équipe pluridisciplinaire qui intervient auprès du patient. Est-il nécessaire de dire qu’en psychiatrie, les équipes soignantes, souvent débordées, ont parfois du mal à voir tout ce qui se passe dans l’unité ? L’ASH, par sa présence au plus près du patient, apporte un regard attentif et une écoute précieuse à la vie de l’unité. »

Et les représentants du personnel de poursuivre : « Les ASH sont également présents lors des repas, présence qui ne sera plus assurée par la société sous-traitante. Le personnel privé extérieur ne connaîtra ni les patients ni l’histoire du service. Cela va forcément entraîner une augmentation de la charge de travail, la  diminution de la qualité des soins, un climat moins sécurisant pour les patients, une augmentation du risque d’agressivité et de violence. »
À l’occasion d’un comité de gestion , le 19 avril, les syndicats SUD et CGT avaient appelé à un mouvement de grève. Une partie du personnel a envahi la réunion et avancé ses arguments en faveur du retrait encore possible du projet. Les élus locaux membres du comité de gestion, Christian Falconnet, conseiller général de Vénissieux et Jacqueline Vottero, conseillère générale du canton de Saint- Fons, ont demandé à la direction de revoir ce projet. Mais cette dernière a refusé toute négociation. Pour marquer leur désaccord, les deux élus ont quitté la réunion .

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Le centre social du Moulin-à-Vent et la bibliothèque Robert Desnos organisent cet été des ateliers de lecture en plein air.

Actus

À l'initiative des militants locaux du PCF, du Mouvement de la Paix et de la CGT, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées le...

Actus

L'ancien député-maire de Vénissieux exhorte la gauche et particulièrement son ancien parti, le PCF, à s'engager dans un "aggiornamento". Sous peine de disparaître.

Focus

Jour de fête pour le hand avec des retrouvailles entre les joueurs du VHB 2022 et ceux du HBV 85, qui avaient réussi le...

Actus

À l'initiative du conseil de quartier et de nombreuses associations, le Centre était en fête samedi, pour un beau succès d'affluence sur les places...