Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Tri sélectif : le bon geste au porte-à-porte

Ils frappent aux portes des Vénissians, pour leur apporter la bonne parole. Non, ce ne sont pas des “vendeurs de religion”. Et leur message n’est pas philosophique, mais écologique. Ce sont les “ambassadeurs du tri”. Au nombre de 28, ils portent un gilet jaune siglé du nom de l’opération. À l’initiative du Grand Lyon et d’Éco-Emballages, en partenariat avec la municipalité, ils se rendent dans les logements, en habitat collectif public comme en copropriété privée, afin d’expliquer à chacun les gestes éco-responsables.Pourquoi Vénissieux ? Parce que les résultats du tri sélectif y sont en dessous des moyennes de l’agglomération. Si un Grand Lyonnais trie en moyenne 48,8 kg de déchets par an, ce chiffre tombe à 33,6 kg pour un Vénissian. “Nous sommes dans une ville avec une forte densité d’habitations verticales, nuance Pierre-Alain Millet, adjoint au maire chargé de l’environnement. Cela peut rendre le tri plus difficile. Une partie du rejet du tri vient d’une mauvaise information. Par exemple, si quelqu’un jette dans la poubelle verte un sac en plastique contenant des éléments effectivement triables, c’est une erreur, mais ce n’est pas une personne de mauvaise volonté. Donc, en progressant sur l’information donnée aux habitants, nous progresserons également sur la qualité du tri.“Nous rencontrons ce type de difficultés dans toutes les zones de l’agglomération où il y a de l’habitat collectif, confirme Thierry Philip, vice-président du Grand Lyon, venu présenter cette opération lundi 8 novembre à l’hôtel de ville de Vénissieux. Cette opération, une première dans l’agglomération, devrait nous permettre d’obtenir de meilleurs résultats.”

Fiches mémo et conseils adaptés
Concrètement, les messagers du tri, qui parcourent la ville depuis le début du mois de novembre, distribuent des fiches mémo, des sacs et prodiguent des conseils adaptés à l’immeuble visité. Recrutés parmi 150 candidats, en priorité parmi les demandeurs d’emplois vénissians, ces vingt-huit personnes ont signé un CDD d’un mois et suivi une formation accélérée. “Selon les performances et l’implication de chacun, ils pourront être recrutés pour d’autres postes au sein du Grand Lyon, précise Thierry Philip. Il ne s’agit pas seulement de sensibilisation mais aussi d’une action d’insertion.” Après un peu plus d’une semaine de visites, les premiers résultats étaient intéressants : près de 1 700 foyers avaient déjà été rencontrés.
“Pour que les habitants adhèrent aux objectifs communs, ils ont besoin d’appréhender les enjeux environnementaux et de qualité de vie, souligne pour sa part Michèle Picard, le maire de Vénissieux. C’est le but de cette campagne. Nous voulons éveiller les consciences et relever le défi civique et écologique. (…) Les deux objectifs poursuivis dans ce mois sont fortement liés : sensibilisation des habitants en porte-à-porte pour favoriser les bonnes pratiques de tri, et repérage des difficultés de collecte et des besoins d’aménagements techniques pour favoriser l’effort collectif des bailleurs, des syndics et collectivités.”
Du côté des bailleurs, associés de très près, l’intérêt de cette initiative paraît indéniable : “Pendant que le Grand Lyon explique le tri sélectif, nous travaillons sur la communication concernant les encombrants, explique Stéphane Goupy, directeur de l’agence de Vénissieux de l’Opac du Rhône. Ce genre d’opération nous permet également d’ajuster les emplacements de nos bacs poubelles, selon les avis que nous font remonter les habitants.”
La « semaine de la propreté », qui se déroulera à Vénissieux en mai 2011, sera l’occasion de mesurer les résultats de ce mois d’ambassadeurs du tri. Avec l’espoir d’atteindre une amélioration de la quantité collectée de l’ordre de 20 à 40 %.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Dans le cadre de la Quinzaine du développement durable, organisée par les centres sociaux, des Vénissians ont pu visiter un centre de tri.

Actus

L'opération de porte-à-porte des messagers du tri bat son plein. Tous les foyers vénissians seront visités d'ici au 5 mai.

Actus

La société Citec environnement est mandatée par le Grand Lyon pour procéder au changement de 5000 bacs de tri à Vénissieux. Une opération qui...

Actus

Il faut le savoir ! Dès le 22 octobre, la collecte des déchets dans le Grand Lyon va faire l’objet d’une vaste réorganisation. Vénissieux est totalement...

Actus

À l’initiative du Grand Lyon et d’Éco-Emballages, en partenariat avec la municipalité, 27 messagers du tri vont frapper aux portes de tous les immeubles...