Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

L’Adie aide les entrepreneurs à se structurer

L’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) organisait “la semaine pour créer sa boîte”, destinée aux futurs entrepreneurs et aux entrepreneurs non déclarés.

L’Adie est hébergée par l’établissement La CoCotte, à Vénissy.

Le 7 février, de nombreux porteurs de projet n’ont pas hésité à pousser la porte de la CoCotte, aux Minguettes, où se déroulait l’un des cinq ateliers organisés dans le département.

Tous les participants n’en étaient pas au même stade mais ressentaient le besoin d’échanger avec leurs pairs. « On se nourrit toujours d’autres projets, estime Namir Bouguettaya (33 ans). Cela permet de dégager des axes d’amélioration. Le danger, c’est de rester dans sa bulle. » L’Adie accompagne cet ancien contrôleur qualité à propulser Livavel, sa société de livraison à vélo. « J’ai été immatriculé le 2 janvier, poursuit-il. Je reçois mon triporteur en mars. Je me spécialise dans la gestion du dernier kilomètre, pour les particuliers et les commerces de proximité. »

« Être accompagné est rassurant »

Morgan Fink, quant à lui, s’est officiellement lancé il y a près de deux mois. Pâtissier depuis 5 ans suite à une reconversion, il avait été licencié après un accident du travail. « Mon projet est déjà réalisé, précise-t-il. Ça s’appelle MF Pâtisserie. J’ai mon laboratoire de fabrication. Je livre pour des événements comme des mariages. J’ai également des clients qui viennent récupérer des commandes. Je commence en tant qu’autoentrepreneur. Mais avec l’Adie, je vais essayer de changer de statut, pour être suivi par un comptable. Être accompagné est rassurant. Quand on se lance dans l’entrepreneuriat, on est toujours un peu anxieux. »

Sophia Ghrab (46 ans) est sur le point de plonger dans le grand bain. Cette Vénissiane et son associé vont développer leur activité de chargés de mission aux entreprises, dans l’événementiel et l’immobilier. « J’ai été comptable et enquêtrice, raconte cette quadragénaire un peu ‘touche à tout’. Pour le volet événementiel, nous allons contrôler les stands de nos clients. Pour l’immobilier, nous allons réaliser les états des lieux. Nous sommes mobiles et notre seul outil de travail est notre tablette tactile. »

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

Exit le vétuste bureau de poste du centre commercial provisoire. Le 1er février, La Poste des Minguettes a retrouvé son emplacement originel, dans des...

Actus

Le Casino de Vénissy ne sera repris ni par Auchan ni par Intermarché. À ce jour, nul ne sait ce que deviendra le seul...

Actus

Si la reprise du Casino du centre-ville par Intermarché est sur le point d'être signée, le rachat de celui de Vénissy n'est, en revanche,...

Actus

Les deux supermarchés Casino implantés à Vénissieux pourraient devenir deux Intermarché. Le changement d’enseigne sera officialisé ce mercredi 24 janvier.

Infos commerces

Akim Bouzid ouvre un salon de thé à Vénissy. C'est le 3e établissement de la Maison Janna à Vénissieux.