Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Handicap : les feux sonores guident les aveugles

À Vénissieux, la quasi-totalité des carrefours à feux piétons sont aujourd’hui pourvus de modules sonores. Ce dispositif facilite le quotidien de toute personne souffrant d’une déficience visuelle.

C’est vert. Une ritournelle se fait entendre. La voie est libre.

Tous les piétons ne sont pas en mesure de voir si le petit bonhomme de l’autre côté de la rue est rouge ou vert. C’est pourquoi de plus en plus de feux bicolores de l’agglomération lyonnaise sont équipés d’un dispositif sonore. Ce système, que répand la Métropole de Lyon, aide les aveugles et malvoyants à traverser la route en sécurité.

Aujourd’hui, à Vénissieux, on retrouve ces feux parlants, dits “feux à synthèse vocale”, dans quasiment tous les carrefours à feux piétons. Un simple appui sur l’unique bouton d’une petite télécommande suffit à déclencher les balises sonores placées à chaque extrémité d’un carrefour. Le passage en mode automatique s’effectue en pressant le bouton pendant 3 secondes : dans cette configuration, inutile de sortir la télécommande de sa poche.

C’est rouge. Le module sonore, très dissuasif, m’invite à patienter.

« Rouge piéton avenue Marcel-Houël », avertit le haut-parleur le plus proche de l’hôtel de ville. Le message, audible de loin, s’accompagne d’un son strident et dissuasif qui suscite l’étonnement des passants. Lorsque le bonhomme passe au vert, une ritournelle se fait entendre.

Plus que trois carrefours à équiper

«  97 feux piétons sont équipés, précise Arthur Levasseur, responsable du service mobilité voirie de la Ville. On tend à ce que tous le soient. Les derniers aménagements se feront en lien avec les travaux du tramway T10. » Selon la Métropole de Lyon, il ne reste plus que trois carrefours à pourvoir à Vénissieux.

Le boîtier déclencheur a trouvé son public. « Chaque année, on en délivre une dizaine », révèle Arthur Levasseur. Président – entre autres – de l’association lyonnaise Point de Vue sur la Ville, Pierre-Marie Micheli a perdu la vue il y a 11 ans. Selon cet expert en accessibilité, ce dispositif n’a rien d’un gadget : « Son utilisation est très simple. Appuyer sur un bouton, c’est vraiment à la porté de tout le monde. Le volume sonore peut paraître élevé mais il est nécessaire lorsqu’il y a du bruit dans la rue. Entendre le signal de l’autre côté permet de bien suivre la direction. Aujourd’hui, encore, ce dispositif n’est pas connu de tous les malvoyants. Il est gratuit. Seul le remplacement de la pile représente un coût pour l’usager. »

___

Pour plus de renseignements : 04 72 21 44 05 / demandevoirie@ville-venissieux.fr

98 % des feux piétons de la Métropole sont pourvus

En France, le déploiement des feux à synthèse vocale s’est imposé aux collectivités territoriales suite à la promulgation de la loi Handicap de 2005. Le Grand Lyon, avait été pionnier en la matière cette même année et avait sélectionné Okeena, un fournisseur lyonnais, pour équiper les feux piétons de l’agglomération. Le service chargé de l’équipement est basé à Vénissieux.

À ce jour, 98 % des carrefours à feux piétons de l’agglo sont à jour, soit 1 587 au total. 42 carrefours restent à améliorer. Ces installations ont un coût d’investissement, de l’ordre de 100 000 euros par an entre 2005 et 2014 et de 200 000 euros par an depuis 2015. « Par rapport aux autres autres agglomérations françaises, la Métropole de Lyon est en avance, remarque Pierre-Marie Micheli. J’espère qu’un jour, on pourra déclencher la synthèse vocale par smartphone et qu’on disposera d’un GPS piéton. » Selon la Métropole, de nouveaux investissements sont prévus : le déclenchement par Bluetooth en fait partie.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

Pour un podcast sur la parentalité et le handicap, Actionvisible & handicap recherche des parents prêts à témoigner.

Actus

Une quinzaine de clubs proposeront des ateliers aux enfants en situation de handicap.

Focus

Vendredi prochain, l'IME Jean-Jacques Rousseau accueillera les Rencontres 2022 sport, handicap et familles. Depuis la mise en place de l'Observatoire Sport et Handicap, en...

Actus

Nunciata Lembo, handicapée, se bat depuis des années pour rendre accessible son appartement de la résidence Jules-Guesde, à Parilly. En vain.

Actus

Comment le confinement est-il vécu par les personnes handicapées, leurs familles et les professionnels du secteur ? Réponses avec les responsables du foyer L'Étape,...