Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Centre-ville : 120 logements à l’angle Croizat-Houël en 2025

Les immeubles seront érigés sur une parcelle rasée, à deux pas de la mairie. Le projet est porté par Lyon Métropole Habitat.

Les 120 logements ne devraient pasêtre livrés avant 2025.

Depuis quelques semaines, le carrefour du boulevard Ambroise-Croizat et de l’avenue Marcel-Houël offre une vue imprenable sur l’imposant bâtiment de la mairie. En janvier, des engins de démolition avaient investi le terrain d’angle pour tout raser.

Jusqu’alors, de vieilles maisons inhabitées et en mauvais état longeaient la rue Jules-Ferry. Un bosquet touffu et des garages complétaient l’aménagement de ce carré de terre très convoité. Cette parcelle de 4 590 m², idéalement située à tout juste 200 mètres de l’arrêt de tramway T4 « Marcel-Houël /Hôtel-de-Ville », est désormais vierge. Elle ne le restera pas éternellement.

Le chantier de déconstruction a commencé début 2022.

120 nouveaux logements y sortiront de terre d’ici trois ans, environ. 90 de ces logements seront privés, dont certains en accession. Les 30 restants seront des logements sociaux. Lyon Métropole Habitat (LMH) mène ce projet immobilier de mixité sociale en tant que bailleur social et aménageur. Le projet est à longue échéance. Le chantier pourrait démarrer au cours du second semestre 2023. « Il faudra compter 18 mois de travaux, précise LMH. La livraison pourrait avoir lieu en 2025. » Le promoteur immobilier doit encore être désigné.

Un aménagement d’entrée de ville souhaité de longue date

L’origine du dossier remonte à 2011. « C’est un projet d’entrée de ville que l’on porte depuis bien longtemps en lien avec la Métropole, confirme Yolande Peytavin, Première adjointe déléguée au développement de la ville. L’objectif fixé par le Plan local d’urbanisme (PLU-H) est de densifier le long des grands axes. Le projet intègre des locaux d’activité au rez-de-chaussée. »

La préparation a nécessité beaucoup de temps. « Nous avons dû constituer une réserve foncière pour bâtir un projet d’envergure, expose LMH. Nous avons racheté les parcelles qui appartenaient à différents propriétaires. La Ville nous a également vendu 500 m² de terrains. »

Les immeubles s’articuleront autour d’un espace paysager en cœur d’îlot, comme l’impose le Plan local d’urbanisme. Le document limite la hauteur des bâtiments à 27 mètres. « Elle correspondra à celle des constructions alentour », précise Yolande Peytavin.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Dès le second semestre 2022, l'ex-cité cheminote servira de point de chute à des activités en lien avec l'agriculture urbaine, la formation et le...

Actus

Dans le cadre de la réhabilitation de la résidence Joseph-Muntz menée par Lyon Métropole Habitat, un verger partagé sortira de terre à l’automne. D’ici...

Actus

Évacués d'urgence fin 2018, les deux bâtiments à l'angle de la rue Gambetta et de la place Léon-Sublet seront prochainement démolis. À la place,...

Actus

Lyon Métropole Habitat a ouvert les portes de son chantier du quartier Armstrong. Le bailleur a fait le point sur l'avancée des travaux.

Actus

Pendant les vacances scolaires, des groupes de six jeunes vénissians ont été sélectionnés pour rénover la façade de certains immeubles du boulevard Lénine à...