Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Plusieurs centaines de personnes en marche contre les violences policières

Ce samedi 8 juillet, plusieurs centaines de manifestants sont partis de la gare de Vénissieux pour dénoncer les violences policières.

Avant le départ du cortège, une mère de famille dénonce les violences policières

À l’appel d’une centaine d’associations, partis et syndicats, une marche citoyenne a été déclinée un peu partout en France ce samedi 8 juillet en hommage au jeune Nahel et pour dénoncer plus largement les violences policières. Dans la région lyonnaise, le départ a été donné de la Gare de Vénissieux.

Une grande banderole “En deuil et en colère” ouvrait le cortège, composé de plusieurs centaines de manifestants. Sur le parvis de la gare, une mère de famille a pris la parole, ne s’arrêtant pas au seul prénom de Nahel : “Idir a été abattu à la prison de Corbas, mais il y a encore d’autres cas de violences policières, Yanis, Bilal… Ça suffit, les violences policières, on n’en veut plus.”

Les militants de la CGT, de la FSU, de l’association France des banlieues, de La France Insoumise, d’Europe Écologie les Verts, ou encore du Parti Ouvrier Indépendant, ont pris la direction du boulevard des États-Unis, escorté par une dizaine de véhicules et motards de la police. Un représentant de LFI évoquait le “mauvais” timing : “Dommage d’organiser un tel rassemblement chargé de symboles en plein début de vacances. N’aurait-on pas dû attendre la rentrée ? Mais bon, on se devait d’être là.” Un Vénissian “sans étiquette, mais avec ses baskets” rappelait qu’il y a 40 ans, une autre marche partait de Vénissieux pour dénoncer le racisme et réclamer l’égalité des droits.

Tout au long de cette manifestation pacifique qui s’est déroulée dans le calme, des slogans percutants étaient repris à haute voix : “Police de partout, justice nulle part”, “Là non plus, on ne tournera pas la page”, et surtout “Stop à la haine, nos enfants ne sont pas du gibier, nos quartiers ne sont pas des terrains de chasse.”

La marche s’est achevée au niveau du marché de Lyon 8e.

Justice et vérité réclamées par les manifestants

 

Du monde malgré de fortes chaleurs

Une dizaine de policiers en voiture et en motos ont escorté les marcheurs

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Culture

Respectivement chanteuse et batteur de Da Break, un groupe programmé ce 12 juillet aux Fêtes escales, Jennifer "Hawa" Zonou et Rémy Kaprielan nous ont...

Culture

Deux soirées et une journée qui installeront dans les mémoires, à n’en pas douter, d’excellents souvenirs. Du 12 au 14 juillet, les Fêtes escales,...

Actus

On comptabilise notamment 265 patrouilles sur des sites repérés comme des lieux de regroupements, en particulier dans le quartier du Centre.

Actus

Michèle Picard a présenté, jeudi 11 juillet, les travaux en cours dans plusieurs structures municipales. Gros plan sur quatre chantiers.

Sports

La lanceuse de disque, qui s'entraîne au parc de Parilly, aura l'honneur de porter le drapeau tricolore, le 26 juillet, lors de la cérémonie...