Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Ces drôles de dames qui racontent des histoires

L’association Lire et faire lire propose aux enfants vénissians des temps consacrés aux livres afin de leur faire découvrir le plaisir de la lecture.

C’est mercredi et les enfants du centre de loisirs Max-Barel trépignent d’impatience. Comme toutes les semaines, leurs trois « drôles de dames », comme ils aiment les surnommer, viennent leur lire des histoires.

Jocelyne, Monique et Bénédicte sont retraitées et bénévoles à l’association Lire et faire lire. Depuis maintenant plusieurs années, elles voguent d’écoles en centres de loisirs afin de faire voyager les plus petits comme les plus grands à travers des contes et récits.

« Avec ces moments, nous voulons transmettre l’envie de la lecture aux enfants que l’on rencontre », nous disent-elles. Les séances durent environ une heure et sont sur la base du volontariat, chaque élève peut donc décider s’il souhaite y participer ou non. Ce mercredi, les enfants vont découvrir les histoires du dragon de Cracovie, d’un chef cuisinier de mauvais poil ou encore celle du petit lapin qui veut planter sa graine de carotte.

Ce qui enchante particulièrement les enfants et qui est devenue la spécialité des trois drôles de dames, c’est la lecture des contes Kamishibaï. Ce terme japonais qui signifie « théâtre de papier » désigne une technique de lecture originale. À travers un petit décor en bois, les narratrices racontent des histoires où les enfants ne voient que les dessins, comme une pièce de théâtre en images. Un vrai succès chez les petits ! « Nous commencions à être à court de contes donc j’ai commencé à créer mes propres Kamishibaï, explique Bénédicte. Je les dessine moi-même. »

Les enfants sont émerveillés et obnubilés par la lecture. Les livres sont à peine terminés qu’ils demandent tout de suite une autre histoire. Ces narratrices, qu’on peut même appeler interprètes, subjuguent leur audience. « C’est assez drôle, nous confie Monique, je fais des voix différentes en fonction des personnages et certains enfants n’arrêtent pas de me fixer, ils ne comprennent pas comment je fais. »

Cultiver la curiosité et l’imagination

Pour le centre de loisirs Max-Barel, ces lectures sont une chance. « Elles sont douces et bienveillantes, on a de très bons retours des animateurs, mais aussi des parents. Ce sont des moments importants pour les enfants », observe Youcef Belabid, responsable adjoint du CLAE Max Barel.

L’association Lire et faire lire est présente à Vénissieux depuis maintenant plus de dix ans avec une vingtaine de bénévoles. Ils interviennent dans les crèches, centres sociaux, écoles et collèges du territoire pendant le temps périscolaire. « Nous souhaitons déconnecter la lecture plaisir de l’apprentissage », souligne Magali Vigne, coordinatrice du comité local sur les communes de Feyzin, Saint-Fons et Vénissieux.

La lecture est très bénéfique pour les petits, comme le rappelle très bien la coordinatrice : « Pour beaucoup, les livres sont très peu présents à la maison. Avec la lecture, les enfants peuvent développer leur curiosité, leur imagination. Lire nous ouvre de nouveaux horizons et nous permet de nous réfugier hors du temps et de l’espace, dans un monde qui n’appartient qu’à nous. »

« Il y a un échange entre ce qu’on leur apporte et qu’ils nous donnent en retour », témoigne encore Bénédicte. Dès la fin de la séance, les enfants sont déjà avides de nouvelles histoires. « C’était trop bien ! » s’écrit l’un d’eux, « une autre histoire ! », implore un autre. Tous n’ont qu’une interrogation : quand est-ce que les drôles de dames reviennent ?


Des formations gratuites pour devenir bénévole

Lire et faire lire est toujours à la recherche de nouveaux bénévoles afin d’animer les séances de lecture à haute voix. Essentiellement composée de retraités ou de personnes proches de la retraite, l’association accepte tous les « fans de la lecture et qui souhaitent transmettre ce plaisir aux plus petits », décrit Magali Vigne, coordinatrice du comité local sur les communes de Feyzin, Saint-Fons et Vénissieux. Ils se réunissent trois fois par an afin d’échanger sur leurs différentes expériences, mais aussi pour faire le bilan de leurs lectures.

Chaque nouveau bénévole peut recevoir différentes formations, gratuites, sur de nombreuses thématiques. Ils peuvent se perfectionner dans la lecture à haute voix ou chantée, dans la gestion de groupes d’enfants, dont les plus petits, ou pour captiver leur attention. Une formation est aussi disponible sur le thème de laïcité ou pour guider les lecteurs dans le choix des livres lus aux enfants. « Il est important de bien préparer les séances avant chaque lecture pour trouver des livres qui correspondent à la tranche d’âge des enfants, qui ne sont pas trop longs et qui peuvent leur plaire », explique Jocelyne, bénévole.

Pour devenir lecteur ou pour plus d’informations, contactez Magali Vigne par téléphone au 06 47 69 61 21 ou par mail magali.vigne0405@orange.fr

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Le centre social du Moulin-à-Vent et la bibliothèque Robert Desnos organisent cet été des ateliers de lecture en plein air.

Express

L'association Lire et faire lire mène un travail important et continu de transmission du goût de la lecture auprès des enfants de Vénissieux, Feyzin...

Actus

Installée à Vénissieux depuis les années quatre-vingt-dix, la société Brochex, a réussi à se renouveler pour échapper aux répercussions de la crise sanitaire.

Express

Afin de répondre aux demandes de plus en plus nombreuses des structures éducatives, l'association Lire et faire lire recherche des bénévoles.

Culture

Du 12 au 16 février, la 34e édition de la Fête du livre de Bron accueille pléthore d’auteurs à l’hippodrome de Parilly, sur le...