Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

La Journée vénissiane des métiers et de l’emploi a repris du service

55 entreprises étaient mobilisées jeudi 24 mars avec, à la clé, près de 300 offres d’emploi à pourvoir.

Près de 300 offres étaient consultables sur place.

Pas moins de 74 stands ont été déployés à la salle Joliot-Curie. Organisée par la Ville de Vénissieux avec de nombreux partenaires, la 13e édition de la Journée vénissiane des métiers et de l’emploi faisait son retour après deux ans d’absence en raison de la pandémie.

Cette année, le grand forum s’est tenu dans un contexte favorable. En effet, « seuls » 5 320 demandeurs d’emploi de catégorie A étaient répertoriés par Pôle emploi en janvier 2022 à Vénissieux. Soit quasiment 1 000 de moins qu’en août 2021.

Dans son discours, Michèle Picard, maire de Vénissieux, a pointé du doigt les conséquences néfastes de la crise Covid : « L’heure (…) est à la vigilance et à l’accompagnement des jeunes, principales victimes des effets de la pandémie depuis deux ans. » L’élue communiste s’est particulièrement adressée à la jeunesse vénissiane, massivement représentée lors de l’événement : « Dans une étude de 2021, la Fage (Fédération des associations générales étudiantes), 43 % des jeunes sondés ont vu leur projet d’orientation modifié ou arrêté (…) en raison de la crise sanitaire. »

Selon la plupart des exposants rencontrés durant la matinée réservée au grand public, l’affluence était plus faible qu’à l’accoutumée. L’après-midi était réservée aux groupes. Près de 300 demandeurs étaient inscrits, dont une légère majorité de femmes. Les visiteurs ont bénéficié d’un large choix. Sur les panneaux, plus de 285 offres d’emploi ont été affichées, tous niveaux de qualification confondus.

« On voit les recruteurs en direct »

Désireuse de maximiser ses chances, Mérymène (24 ans), avait bien fignolé son CV. La jeune femme est en quête d’un contrat de travail dans le domaine du design graphique. Maxette (25 ans), titulaire d’un BTS Gestion de la PME, espérait un poste d’administrative ou de téléconseillère : « Pour se renseigner sur une entreprise et postuler, c’est bien mieux de se rendre au forum. On voit les recruteurs en direct. » Accompagné par Pôle emploi, Arbi (52 ans) ne semblait pas inquiet pour la suite : « J’ai huit ans d’expérience dans la sécurité. C’est un métier de plus en plus demandé. Mon entretien s’est bien passé. »

Au total, 55 entreprises avaient fait le déplacement. 26 d’entre elles participaient pour la première fois. L’industrie et le BTP, avec des entreprises comme Renault Trucks ou Orapi, étaient bien représentés. Même constat pour l’énergie, l’environnement, la propreté, le transport et la logistique. Les gros employeurs du secteur, tels que Carso, Pizzorno et Geodis avaient eux aussi une multitude d’offres à pourvoir.

Trois autres pôles ont attiré l’attention des personnes présentes : le commerce, les techniques de l’information et des télécommunications et l’hôtellerie-café-restauration. Huit structures accompagnantes étaient également de la partie (Epide, Mission locale, Chambre de Métiers et de l’Artisanat, etc.).

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Après deux années blanches pour cause de crise sanitaire, la Journée vénissiane des métiers et de l’emploi se tient ce jeudi 24 mars.

Express

La section des jeunes sapeurs-pompiers de Feyzin va prochainement procéder à une quinzaine de recrutements

Actus

En pleine croissance, le spécialiste des analyses environnementales s’offre une extension de locaux significative. La construction de 5 000 m² de labos, destinés à l’analyse...

Actus

Ikea vient d'ouvrir une procédure de recrutement pour 140 postes dans son magasin vénissian du Grand Parilly, ainsi que dans le centre logistique de...

Actus

Ouvert en mars dernier, le centre de vaccination de la salle Joliot-Curie a fermé ses portes le 26 août. 45 000 doses y ont...