Incendie au foyer Aralis : une centaine de personnes évacuées

Ce mardi matin, un incendie s’est déclenché dans un logement du foyer Aralis, rue Joannes-Vallet. La centaine de résidents s’apprête à passer la nuit au gymnase Jules-Guesde, voisin.

Rue Joannes-Vallet, ce mardi soir, c’est la stupéfaction qui domine. De nombreux habitants du foyer Aralis découvrent en effet l’étendue des dégâts, ayant été appelés, en cours de journée, sur leurs lieux de travail. Et se demandent comment vont se passer les prochains jours et semaines.

Et pour cause : ce mardi matin, le foyer Aralis a été endommagé par un important incendie, qui s’est déclenché en étage, dans un appartement. Une cinquantaine de sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour l’éteindre.

« Grâce à l’intervention des pompiers, l’incendie est à cette heure circonscrit, précise Michèle Picard, maire de Vénissieux. Les résidents ont été évacués et accueillis dans un gymnase où la commune a fourni des repas. La Ville de Vénissieux, la Préfecture du Rhône, la Métropole de Lyon et les structures d’hébergement sont pleinement mobilisées pour répondre à l’urgence et aux besoins des résidents. »

« Je viens de rentrer du travail, témoigne Federico, qui vit dans le foyer depuis 20 ans. J’ai des médicaments dans ma chambre, mais je ne peux pas aller les chercher. Je suis très inquiet. Cet incendie, c’est une catastrophe. »

Une inquiétude partagée par une de ses voisines de palier. « Mes papiers sont là-haut, j’en ai besoin. Je ne sais même s’ils ont été détruits dans l’incendie… »

En fin de journée, les habitants du foyer ont appris qu’ils allaient devoir passer la nuit dans le gymnase Jules-Guesde. Des équipes ont commencé, par ailleurs, à se relayer pour aller chercher les effets personnels indispensables, et notamment les traitements médicaux. Mais le retour à la normale s’annoncent long, dans ce bâtiment pourtant réhabilité en 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *