Le centre d’examens de santé de la CPAM a ouvert ses portes

Affilié à la CPAM, le nouveau Centre d’examens de santé est ouvert depuis ce lundi, il remplace l’ancien centre situé à Mermoz. Pour y accéder, il faut préalablement prendre rendez-vous auprès de l’assurance-maladie.

Depuis ce lundi, un nouveau Centre d’examens de santé (CES) a ouvert ses portes au 24, rue Simone-Veil, deux semaines après l’ouverture de la nouvelle agence CPAM, dans le même bâtiment. Ce centre remplace l’ancienne antenne qui se situait à Mermoz, dans le 8e arrondissement de Lyon.

La CPAM du Rhône continue donc sa lancée dont l’objectif est « d’agir au plus proche des populations fragiles ». Dans ce CES, une équipe pluridisciplinaire qui se compose de 3 secrétaires, 4 infirmières, 4 médecins, 1 gynécologue, 1 dentiste et 1 neuropsychiatre, a pris place dans les nouveaux locaux.

Ils seront présents du lundi au vendredi, de 7 h 30 à 11 h 30 puis de 12 h 30 à 16 h 30 afin de guider les patients sur leurs droits en santé et leur offrir un accompagnement personnalisé. L’établissement n’est cependant accessible que via la CPAM. Afin de consulter les médecins présents dans le CES, il faut préalablement prendre rendez-vous auprès de l’assurance-maladie.

L’examen de prévention en santé

Dans ce centre, il sera aussi possible de bénéficier d’un examen de prévention en santé (EPS), gratuit pour tous les assurés du régime général de plus de 16 ans. L’EPS se compose d’un entretien médical, d’examens complémentaires, de dépistages et de rattrapage vaccinal.

Une fois l’examen de prévention en santé terminé, le patient peut alors être tourné vers des ateliers de prévention ou des programmes thérapeutiques en fonction de ses besoins. Les informations sont aussi transmises à son médecin traitant, si le patient est d’accord.

Le Grand-Parilly va devenir un pôle médical essentiel sur la ville de Vénissieux, notamment avec l’arrivée, d’ici octobre, de la Maison de santé pluridisciplinaire. Avec une vingtaine de praticiens, plusieurs axes seront développés : la pédiatrie, la périnatalité, la prise en charge de la réadaptation à l’effort, les affections de longue durée métaboliques, ainsi que les troubles musculo-squelettiques. Contrairement au CES, la Maison de santé sera, elle, en accès libre au public, sur rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *