Fêtes escales : en live et en ligne

C’est officiel depuis le 10 juin midi, le programme des prochaines Fêtes escales est prêt. Avec un pique-nique républicain du 14 juillet et des concerts en ligne.

Pourrait-on imaginer à Vénissieux un 14 juillet sans pique-nique républicain ? Depuis 23 ans, l’habitude est prise de se retrouver, ce jour-là, dans le parc Louis-Dupic. Chacun amène son casse-croute et se retrouve en famille ou avec des amis à papoter et écouter les animations. Car c’est bien là tout ce qui fait le sel de cette journée particulière : elle est le cœur des Fêtes escales, ce festival gratuit qui, tous les ans, réunit les Vénissians autour de musiques et de surprises.

L’an dernier, au sortir du confinement, seul le 14 juillet put être maintenu avec ses animations, le reste de la programmation étant visible en ligne. Pour l’été 2021, il faudra également se résoudre à des festivités diminuées des concerts sur la grande scène.

Tout commencera donc le 14 juillet dès midi avec le traditionnel pique-nique. Pour l’égayer un peu plus, le parc Dupic accueillera à 14 heures le spectacle de cirque contemporain Bée, par la compagnie Naranjazul. Vers 15h20, place au slameur Mehdi Krüger, accompagné aux percussions par Navid Abassi et à la guitare par Ostax.

À 16h30, un moment que beaucoup attendent et affectionnent : la dictée républicaine énoncée, avec humour et accent lyonnais garanti, par notre ami Thierry Renard de l’Espace Pandora.

Pour ceux qui auront les jambes engourdies d’être restés assis à se casser la tête comment écrire un mot ou un accord, rien de tel que de la belle musique jouée par Yosefe et Yobu. Avec Madalitso Band, ce duo en provenance du Malawi en place dès 17h15, on ne pourra qu’être charmé.

Enfin, à partir de 18h30, après le pot du maire (à 18h15), une fanfare électro mettra un point final à une belle après-midi que l’on espère aussi ensoleillée que divertissante. LGMX est un groupe d’une dizaine de compères qui qualifient eux-mêmes leur art de psychoactif électrostimulant aux propriétés énergisantes. En un mot, c’est tonique !

Sur la toile

Après un 14 juillet aussi bien rempli, on prendra le temps d’écouter en ligne trois autres artistes programmés différemment à ces Fêtes escales puisqu’on ne pourra les apprécier, grâce à des capsules vidéos, que sur les réseaux sociaux de la Ville : Facebook, Twitter, Instagram et YouTube.

Le jeudi 15 juillet, c’est ainsi que l’on découvrira Blu Jaylah, un groupe lyonnais soutenu par Bizarre ! Saxo, violoncelle, claviers et chant s’harmonisent à la perfection. La formation annonçait, sur son Facebook, qu’elle était pressée de refaire ce qu’elle aimait. En voici une belle occasion, en attendant de retrouver en live les musiciens.

Passons au vendredi 16 juillet. Cyrious pourrait être qualifié de rappeur s’il n’avait décidé de s’intéresser aussi à d’autres styles, d’autres pulsations. Une oreille aguerrie reconnaîtra ici ou là des influences soul ou reggae, les autres s’en moqueront, tout au plaisir d’écouter ses compositions.

Enfin, le samedi 17 juillet, ceux qui l’ont déjà entendue seront heureux d’avoir des nouvelles de Tracy De Sá. Avec son flow survitaminé, cette jeune rappeuse apporte à tout ce qu’elle touche une énergie vitalisante. Outre des rythmiques impeccables, ses clips (Bring Back Hip Hop,In Between, etc.) débordent de couleurs et d’efficacité, accompagnées d’un discours féministe ébouriffant dans un milieu souvent dominé par le machisme.

La programmation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *