Coupe de France : match piège à Amplepuis pour les Vénissians

Karim Fettache (de face), qui revient de blessure, sera-t-il opérationnel ?
Les Vénissians sont favoris dimanche à Amplepuis pour le 6e tour de la coupe de France. Mais ils joueront avec un groupe très jeune amputé de plusieurs titulaires. Prudence, d’autant que leurs adversaires restent sur deux victoires face à des clubs de plus haut niveau.

Si les Vénissians endossent l’étiquette de favoris pour ce 6e tour de coupe de France, face à Amplepuis, une formation qui évolue en Régionale 3, soit deux divisions en dessous, il leur faudra pourtant s’armer de prudence. En effet, nul n’est censé ignorer que la coupe de France réserve régulièrement des surprises, ce qui fait le charme de cette compétition. D’autres éléments peuvent également modifier la donne, et c’est le cas pour le Vénissieux Football Club qui ne pourra pas compter sur un groupe aussi expérimenté que voulu.

Ce que détaille le staff technique vénissian. « On va devoir se priver de Khaled Kharroubi, Mourad Benhamida, tous deux blessés (ndlr : deux anciens pensionnaires de Ligue 1, respectivement à Valenciennes en 2007 et Montpellier en 2010). Et Sylvain Idangar qui aurait pu postuler a préféré laisser se place à un espoir du groupe. Du coup, on se déplace à Amplepuis avec un groupe jeune, très jeune même. À nous d’éviter le faux pas.»

Du côté d’Amplepuis, histoire de mettre un peu de cette fameuse pression, le coach David Perez en rajoute une couche sur le site internet du club : « Vénissieux est favori. Mais je sens qu’on va faire quelque chose de grand dimanche ». Un Vénissian averti en vaut-il deux ?

Heureusement, les Vénissians vont pouvoir bénéficier des « bienfaits » du huis clos. En effet, les Amplepuisiens ont déjà pu passer deux tours de coupe de France face à des équipes de plus haut niveau, grâce en partie au soutien incroyable d’un public de fidèles supporteurs, quelque 800 personnes qui à chaque fois n’ont cessé de les encourager. « On se déplace dimanche avec prudence et ambition, avec l’envie de passer encore un tour. En cas de succès, on sait qu’on affrontera au 7e tour soit Évian Thonon (Nationale 3) soit Chasselay (Nationale 2, devenu GOAL FC). »

Dimanche 31 janvier, 6e tour de Coupe de France
Stade Amplepuisien – Vénissieux FC, au parc des Sports Henri-Malatray d’Amplepuis à 13h30

_______________________________________________________________________

Des conditions sanitaires très strictes

Le cahier des charges de la Fédération française de football, est strict. Les joueurs et l’encadrement autorisés à être dans les vestiaires doivent passer un test PCR deux ou trois jours avant la rencontre. Les tests doivent être bien sûr négatifs. À 24 heures du coup d’envoi, tout le monde devra effectuer un test antigénique. Les arbitres et délégués sont exemptés de ce dernier test. Pour ce 6e tour, la Ligue Auvergne Rhône-Alpes prend en charge l’intégralité des frais d’arbitrage.

De plus, un médecin sera présent sur place au moins deux heures avant le coup d’envoi. Il sera chargé de recueillir les attestations négatives de tous les participants. La feuille de match devra comporter au maximum 16 joueurs (trois changements seront autorisés). En cas d’égalité à la fin du temps réglementaire, les équipes se départageront via les tirs au but. Si une équipe se trouve dans l’incapacité de participer à la rencontre du fait de la mise à l’isolement de tout ou partie de son effectif ou pour défaut de tests, elle sera éliminée par forfait.

Les Amplepuisiens en plein entraînement sur leur magnifique terrain synthétique (photo du club)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *