Coupe de France : un tour de plus pour le Vénissieux FC

Vénissieux pour une fois en rouge, maillot pour la Coupe
Face à Saint-Chamond, une formation qui évolue une division en dessous, le Vénissieux FC s’est qualifié, samedi 3 octobre, pour le 5e tour de la coupe de France. Certes, sur le plus petit des scores, mais qu’importe, l’essentiel n’est-il pas de passer ?

Un tour de plus en coupe de France, ça se mérite. Pour se qualifier, le Vénissieux FC a dû composer avec un temps exécrable – Saint-Chamond aussi, bien sûr. Il a également dû démarrer la rencontre avec une demi-heure de retard : un des projecteurs du terrain honneur du stade Laurent-Gérin étant défaillant, le corps arbitral et le délégué ont finalement pris la décision de jouer sur le synthétique situé juste à côté.

Ensuite, tout s’est déroulé comme on s’y attendait… Une opposition musclée entre deux équipes qui se sont plusieurs fois affrontées, un but inscrit assez tôt dans la partie, et un questionnement bien connu des sportifs : lorsque l’on mène 1-0, faut-il gérer le maigre avantage ou au contraire s’évertuer à creuser l’écart ? Autre élément qui a pesé, le vent. Violent, dérangeant, dans le dos ou en pleine face, il a influé sur la qualité du jeu. Dominateurs en première période, avec le but de Guelbi sur un service de Fettache, les Vénissians ont souffert de mille maux pour ne pas être rejoints au score après la pause, à l’image d’un corner direct tout près de tromper le jeune El Baz.

“La coupe, c’est avant tout un bonus pour les joueurs, c’est un intermède qui leur permet de se mettre en valeur, nous confiait par téléphone André Damiani, le coach de cette équipe, secondé pour l’heure par Rémi Voisard. Qui sait ? Pour moi, la coupe a été généreuse, elle m’a offert deux 16e de finale et surtout un 8e de finale contre le PSG de Pauleta, Rothen et Dhorasoo, en 2006, alors que j’étais défenseur à Lyon Duchère. Et ça reste mon plus beau souvenir. Je comprends que les joueurs soient attachés à cette compétition incertaine, et excitante.”

Pour affronter une grosse cylindrée du championnat de France, comme l’a fait l’AS Minguettes en février 2013 (éliminée en 8e de finale par Nancy), les Vénissians vont devoir passer encore quatre tours. Ils pourront alors espérer “tomber” sur une Ligue 1, le 3 janvier 2021.

Vénissieux FC (R1) bat Saint-Chamond Foot (R2) 1 à 0 (1/0)
But : Guelbi (17e) pour le VFC
Pour Vénissieux : El Baz, Chamed (Hamchaoui 60e), Zemmouri, Vernet, Maarif, Guelbi (cap), Antoine, Benhamida, Fettache (Salomon 82e), Avci, Nsonde (Guechi 70e) – Entraîneur : Rémi Voisard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *