Dans les Ehpad, une tragédie à huis clos

Partout en France, le bilan s’alourdit dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. A Vénissieux, l’Ehpad de La Solidage reste épargné, mais à La Maison du Tulipier on déplore six décès potentiellement en lien avec l’épidémie.

A l’Ehpad de La Solidage, en face du centre hospitalier des Portes du Sud, aucun résident n’est à ce jour touché par le Covid-19. « Quand certaines personnes âgées présentent des pathologies respiratoires ou autres facteurs de risque importants, elles restent dans leur chambre, précise Dominique Liegeois, cadre de santé. De même pour celles qui ont de la fièvre. Pas question de venir au réfectoire, les repas sont servis dans les chambres. Pour les autres, nous avons mis en place plusieurs lieux de restauration, notamment dans les étages où les espaces d’ordinaire utilisés comme salons sont transformés en salles de repas. »

Pour faire face à l’épidémie, une personne supplémentaire a été embauchée, ce qui porte à huit le nombre de professionnels soignants. « Tous portent des masques. Nous avons réorganisé leur travail. Dans chaque aile de l’établissement, ils travaillent par équipe de deux et prennent en charge toujours les mêmes patients. Nos soignants sont tous très mobilisés, pas un ne manque à l’appel. Le stress est élevé car nous savons très bien que si le virus entre, ce sera terrible. On voit tous les jours les bilans s’alourdir très vite dans les établissements comme le nôtre. »

Six décès à La Maison du Tulipier

A la Maison des Tulipiers, l’autre Ehpad de Vénissieux, situé rue professeur Calmette, le virus a forcé la porte malgré les précautions prises. Baptiste Spinella, le directeur de l‘établissement, confirme six décès potentiellement en lien avec le Covid-19. Les victimes sont des résidents très âgés qui présentaient d’autres pathologies importantes.

Tout comme à La Solidage, le directeur rappelle que “les professionnels sont unis et font front dans cette épreuve. Le virus circule vite et de manière active sur tout le territoire. Nous y sommes confrontés comme d’autres Ehpad du territoire local. Face à cette accélération, des mesures de confinement, y compris à l’intérieur de l’établissement, ont été prises. Tous les personnels et les résidents susceptibles d’être infectés portent des masques”.

Pour l’heure, La Maison des Tulipiers peut compter sur l’intégralité de son effectif. Si des personnels soignants venaient à manquer, un appel à bénévolat a été lancé. “Nous avons eu de nombreux retours, indique Baptiste Spinella. En cas de besoin, cette réserve de bénévoles devra appliquer les mêmes mesures que les professionnels. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *