Décès de Jacques Chirac : réactions politiques locales

L’ancien président de la République Jacques Chirac est décédé le 26 septembre. Photo © Remibetin

Michèle Picard, maire de Vénissieux, conseillère métropolitaine (PCF) : « Au moment de la disparition de Jacques Chirac, rappelons-nous qu’il a été le premier Président de la République à reconnaitre la responsabilité de l’État français dans la déportation des Juifs, à l’occasion de la commémoration du 53e anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv. Nous devons tous saluer son action et sa démarche, dans ce devoir de vérité rempli et assumé, pour une mémoire réconciliée, partagée, apaisée. En 2003, Jacques Chirac est aussi celui qui dira Non à la guerre en Irak. Nous pouvons tous lui reconnaitre cette volonté d’imposer la voix singulière de la France. Jacques Chirac laissera l’empreinte d’un homme d’État profondément républicain, attaché à ses valeurs gaullistes, refusant toute alliance avec le Front national. « Je ne peux pas accepter la banalisation de l’intolérance et de la haine. » Peut-être que ces mots pourront raisonner dans tous les esprits encore aujourd’hui. J’adresse tout mon soutien à sa famille et à ses proches. » (Communiqué de presse 26 septembre)

Yves Blein, député (LREM) de la XIVème circonscription : « Rarement d’accord avec lui mais néanmoins c’est un homme à qui je reconnaissais beaucoup de charisme et une véritable et manifeste affection pour la France et les Français. À l’instar de François Mitterrand pour qui j avais une réelle admiration, J. Chirac aura marqué son époque. » (Post Facebook 26 septembre)

Christophe Girard, président du groupe divers-droite au conseil municipal de Vénissieux, conseiller métropolitain :  « Jacques Chirac était un homme de terrain, proche des gens. Je suis profondément convaincu que l’action politique ne doit pas être guidée par une idéologie quelle qu’elle soit, mais par l’amour des gens. Il est en ce sens un exemple pour un engagement politique qui soit vrai et au service des gens. »

Lotfi Ben Khelifa, président du groupe PS-LREM au conseil municipal de Vénissieux : « Jacques Chirac aimait beaucoup manger des pommes. Ou quand son chauffeur Max revenait sur son surnom « 5 minutes, douche comprise ». Ou encore la Guerre en Irak Jacques Chirac, l’homme qui osa dire non aux Etats-Unis Paix à son âme ! » (Post Facebook 26 septembre)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *