À Henri-Wallon, des parents se relaient pour remplacer une Atsem absente…

C’est la seconde fois en un mois que les parents d’élèves de la maternelle Henri-Wallon se mobilisent. Cette fois-ci, la raison est le non-remplacement d’une Atsem (agent territorial spécialisé des écoles maternelles, chargée d’assister les enseignants dans les classes maternelles), en congé maladie depuis quinze jours.

Depuis lundi 21 janvier au matin, les parents ont donc décidé d’une action pour le moins originale : « Chaque jour, une maman restera en classe toute la matinée pour aider l’institutrice en charge des 24 élèves de petite, moyenne et grande section appliquant la méthode Montessori, précise Alexandra Beauvois, mère d’élèves. Les maitresses sont fatiguées car elles doivent se débrouiller seules. En décembre, il y avait deux Atsem absentes, en janvier il y en a encore une. Dans certaines classes, certains enfants ont des facilités pour apprendre, d’autres ont plus de difficultés. La présence d’une Atsem permet aux professeurs d’organiser le travail par petits groupes ». C’est dire si l’Atsem en charge de la classe multi-niveaux, qui regroupe petits, moyens et grands, est attendue. « À la direction Écoles et Bâtiments de la mairie, on nous répond que des recrutements sont en cours, reprend Mme Beauvois. Mais on ne peut pas nous dire quand ils seront effectifs car le processus est long”.

Du côté de l’hôtel de Ville, on confirme que les recrutements d’Atsem se poursuivent (huit ont déjà été réalisés depuis septembre). L’on y pointe aussi une particularité vénissiane d’où pourrait venir une solution : « Vénissieux est l’une des rares communes en France où des Atsem sont présentes aussi dans les classes de grande section. Mais la priorité, ce sont les classes de petite section. Une agent titulaire doit revenir d’arrêt maladie lundi prochain. Même si ce n’est jamais satisfaisant de « déshabiller Paul pour habiller Pierre », la direction d’école pourrait affecter provisoirement une Atsem de grande section dans la classe multi niveau. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *