Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

850 grammes pour une tomate

Passionné de jardinage, Antoine Barco a donné naissance à une tomate de 850 grammes.

“Au départ, on pensait que cette tomate pesait cinq ou six cents grammes. Mais en fait elle fait bien ses 850, sourit Antoine Barco. Si elle est si lourde, c’est sans doute à cause du jus !”.Ce passionné de jardinage écolo, qui passe jusqu’à quatre heures par jour dans son jardin, n’en est pas peu fier. Son secret pour obtenir de si belles plantes ? La patience et l’amour du travail bien fait. “Lorsque je plante mes tomates, je commence par ramener la terre qui est autour vers son pied, avant de mettre du compost autour”, confie-t-il. Avant de préciser qu’il utilise pour l’arrosage de ses fruits et légumes de l’eau de pluie, récupérée par ses soins dans de grands bacs.

C’est que le jardin d’Antoine et sa production généreuse ont de quoi exciter les papilles. Outre des tomates, on y trouve notamment fraises, kiwis, figues, grenades et noix, que côtoient salades, carottes, artichauts ou encore poireaux. “Le jardinage, c’est sa vie”, avance sa femme Assunta.

Quant à la fameuse tomate, elle a fini en rondelles avec un peu de sel et d’huile d’olive.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

Une dizaine d'organisations appellent à une manifestation ce jeudi 18 avril pour la mise en œuvre de "solutions humaines et sociales" à la crise...

Culture

Ces 11 et 12 avril, la compagnie des ArTpenteurs proposait aux classes de maternelle un spectacle multilingue, à l'issue duquel quelques mamans ont chanté...

Sports

Le ciel était voilé, la pluie ne menaçait pas, et une forte affluence de marcheurs a contribué au succès de la 12e édition de...

Dossiers

La trêve hivernale des expulsions locatives s’est achevée, comme tous les ans, le 31 mars. Depuis, en France, des dizaines de milliers de personnes...

Actus

Lundi 8 avril, le conseil municipal de Vénissieux a acté la démolition-reconstruction du groupe scolaire Charles-Perrault, pour un montant de 20 millions d’euros.