Chaton à Bizarre ! : rappeur angora

Avec une rythmique reggae et une voix que les spécialistes qualifieront d’autotunée, Simon Rochon Cohen, déjà connu comme Siméo, devient Chaton et, fort de son album Possible, se produit à Bizarre ! le 24 mars à 20h30. Vu sa longue tignasse, ce Chaton-là est forcément angora et ses miaulements pourront passer pour des feulements si l’on écoute mieux ses paroles. « J’ai le sommeil fragile de faire simplement bien quand je pourrais faire mieux » : dans notre monde d’autosuffisance proclamée, voilà le genre de phrases qui fait plaisir à entendre.

Pourtant, pourraient remarquer les sceptiques, le Chaton revient de loin. Des textes composés pour Jenifer et Amel Bent, une reprise de Céline Dion, « à sa sauce », certes, mais tabernacle, Céline Dion quand même, il y avait bien là de quoi planquer ses croquettes urbaines de peur que le matou ne les dévore aussi sec. Pourtant, c’est bien à Bizarre !, établissement vénissian connu pour son soutien aux musiques urbaines, que Chaton vient nous souffler quelques boules de poils. Car des poils, il y en a beaucoup dans ses textes qui grattent et démangent joliment. Ceux d’un rappeur dandy de la capitale qui délaisse les grands ensembles pour mieux affirmer « C’est Paris qui m’habite » et laisser s’épancher son spleen baudelairien.

En première partie, Tim Dup fera entendre sa « mélancolie heureuse ». Le titre de son premier album, sorti l’an dernier.

Prévente : 14 euros. Sur place : 16 euros. réduit : 14 euros. Pass Bizarre ! : 12 euros.
Renseignements : 04 72 50 73 19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *