La crèche Berlingot fête ses vingt ans !

 

Parents, enfants et professionnels de la petite enfance ont fêté les 20 ans de l’EAJE (équipement d’accueil du jeune enfant) Berlingot. Marc Tixier, président du Conseil d’administration de la CAF, et le maire Michèle Picard, accompagné de plusieurs élus dont Danielle Gicquel en charge de la petite enfance, étaient également présents.
Berlingot propose 24 places : il accueille annuellement une centaine de familles différentes, habitant majoritairement le Centre, avec des enfants âgés entre 2,5 mois et deux ans et demi. Ouvert 11 mois par an du lundi au vendredi de 7 h 15 à 18 h 15, l’EAJE Berlingot est géré par une équipe de professionnels pluridisciplinaires qui travaillent en complémentarité avec les familles autour d’un projet d’établissement qui s’articule selon trois axes : prendre soin de chaque enfant en l’absence de sa famille en lui assurant une sécurité physique et affective ; répondre aux besoins spécifiques des familles dans leur demande d’accueil tout en soutenant et respectant la parentalité ; enfin répondre à ces missions au moyen d’observation, d’écoute, d’analyse des pratiques, de projets créatifs de réunions d’équipe, de travail en partenariat.
À l’occasion de ses vingt ans, Berlingot a reçu une cure de jouvence qui a permis la création de trois places d’accueil supplémentaires. La rénovation d’un coût de 100 000 euros a porté sur des travaux de rafraîchissement, de remise aux normes du bâtiment avec la modernisation du système de ventilation sans oublier la réhabilitation totale de l’espace eau.

Pour le maire, « ces travaux s’inscrivent dans une double logique d’intérêt général : améliorer les conditions de travail du personnel de la crèche, et les conditions d’éveil et d’apprentissage des tout-petits ». Par ailleurs, Michèle Picard regrette les politiques d’austérité imposées aux collectivités locales qui fragilisent les politiques de la petite enfance, à l’image de toutes les politiques de proximité. « Les collectivités qui gèrent des crèches sont prises en étau entre la baisse des dotations et les critères de la prestation de service unique, a précisé l’élue. Les manques de place d’accueil auxquels sont confrontées les grandes agglomérations (sur le territoire national 56 places pour 100 enfants de moins de trois ans, tous modes confondus) risquent de s’aggraver . L’objectif du précédent gouvernement de créer 100 000 places d’ici 2 017 n’a pas été atteint.  »

Pour en savoir plus

 L’Accueil de garde est réservé au enfants dont le ou les parents exercent une activité professionnelle. Il peut fluctuer de un à cinq jours.
Les demandes d’accueil en mode de garde sont traitées par l’Accueil relais petite enfance qui présente l’ensemble des dossiers lors des commissions d’admissions mensuelles.

• L’Accueil de socialisation est ouvert à toute famille vénissiane, sans condition d’activité. Les enfants sont accueillis une a trois demi-journées par semaine maximum.

Vénissieux dispose de :
• 389 places d’accueil en EAJE, dont 279 places en équipements municipaux et 113 en équipements associatifs qui ont permis en 2016 d’accueillir plus de 1 200 enfants.
• 357 assistantes maternelles indépendantes agrées par la PMI complètent l’offre de garde.

Autres dispositifs « petite enfance »
• Quatre relais assistances maternelles et point accueil information et orientation des familles regroupés au sein de l’accueil Relais petite enfance.
• Un lieu enfants parents « Cerf volant ».
• 25 places en EAJE d’entreprises privées (crèche Attitude).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *