Lyon Seven’s : le top européen du rugby à 7 à Vénissieux

Lyon7s-2014-2280

C’est sur le stade du LOU, à Vénissieux, qu’un rendez-vous international va mettre un point final à la saison rugbystique, les 13 et 14 juin. Pour du rugby à 7. Le Grand Prix Lyon Seven’s va en effet opposer les douze meilleures nations européennes, en 34 matches.

Les arguments ne manquent pas pour vanter les mérites de cette discipline encore peu connue. « Le rugby à 7, c’est une nouvelle façon de voir le rugby », explique notamment Gérard Buathier, le président du comité du Lyonnais. Réduit en tout —les rencontres se jouent en deux mi-temps de 7 minutes—, « le concept est précieux pour la jeunesse comme pour la formation et pour le spectacle : on tente des gestes audacieux et on a beaucoup plus d’espace pour s’offrir de belles envolées. »

La discipline reste pourtant en mal de reconnaissance, même si des efforts sont consentis. Ainsi, pour ce tournoi européen, les organisateurs ont vu les choses en (plus) grand : nouveaux partenariats, stade agrandi, retransmission sur France Télévisions (qui diffusera plus de 12 heures de direct), panel complet d’animations, ou encore création d’un tournoi satellite avec les clubs du comité du Lyonnais.

Pourtant, en octobre 2009, le rugby à 7 est devenu un sport olympique. A ce titre, il figurera au programme des Jeux de Rio de Janeiro, en 2016. Et depuis 1993, un Mondial existe déjà (la Melrose cup), et ce sont l’Angleterre, les Fidji, la Nouvelle-Zélande et le Pays de Galles qui ont été couronnés.

Alors ? Vous êtes tentés ? Ça tombe bien, puisqu’après Moscou (début juin) et avant Exeter à la mi-juillet, le circuit européen Seven’s Grand Prix Series fait halte à Vénissieux. Le Matmut Stadium va accueillir les douze meilleures nations du continent : Allemagne, Angleterre, Belgique, Écosse, Espagne, Géorgie, Italie, Lituanie, Pays de Galles, Portugal, Russie et la France.

L’addition des points obtenus à l’issue des trois étapes russe, anglaise et vénissiane désignera le lauréat, celui qui ira directement aux J.O. Auréolée de son titre européen conquis en 2014, l’équipe de France a ses chances, s’accordent à dire les spécialistes. L’an dernier, plus de huit mille spectateurs étaient venus encourager les équipes.

5e Lyon Seven’s
Qualificatif pour les JO de Rio 2016
Les 13 et 14 juin au Matmut Stadium

– 12 nations, 34 matches,
– Pendant les pauses, le terrain sera ouvert au public à qui il sera proposé des jeux inspirés de la pratique du rugby. De nombreux lots, comme des maillots du 7 de France, seront à gagner.
– Sur le parvis du Matmut Stadium, un village proposera des animations, de l’initiation au rugby et des ateliers mais aussi des distributions de goûters, un stand maquillage et de nombreux jeux concours.
– En vue d’associer les clubs locaux à cette belle fête, le comité du rugby du Lyonnais a innové, en lançant un « circuit territorial ». Trois étapes qualificatives ont eu lieu en mai dans l’Ain, le nord de l’Isère et la Loire. Les huit équipes retenues disputeront les phases finales du CRL Seven’s Tour, le samedi, entre les matchs des nations.
– Les tarifs abordables, sont fixés à 10 euros la journée, 15 euros le pass de 2 jours. Demi-tarif pour les étudiants. Ggratuité pour les moins de 17 ans.
La billetterie est disponible en ligne : www.lyonseven.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *