Le PCF : en 2015 comme en 2014, cap à gauche

« Vœux de paix, de sérénité, de rassemblement… » Alors que le Conseil d’État venait d’étudier le cas de Vénissieux, les discussions des nombreux militants présents à la cérémonie des vœux du PCF, vendredi, bruissaient d’une même question : annulation des élections municipales ou pas ? Mais Serge Truscello, le responsable de la section communiste, a pris le temps d’aborder d’autres thèmes avant d’en arriver là : défense de la République, lutte contre le racisme, inquiétudes liées à l’installation de la Métropole ou à la mise en place de treize régions dotées de clauses de compétence différentes, avec son risque d’éclatement de l’unité de la France…

Abordant le probable nouveau scrutin, Serge Truscello menait la charge contre l’élu de la droite Christophe Girard, accusé de vouloir capter l’électorat de l’extrême droite : « Battu deux fois aux municipales et une fois aux législatives, il surfe sur tous les mécontentements, locaux ou nationaux, dans l’unique but de gagner la Ville. »

« La campagne menée par Michèle Picard et ses partenaires en 2014 avait pour thème Maintenir le cap à gauche, poursuivait-il. Nous allons continuer à affirmer ce cap, et demanderons aux électeurs un vote de confiance pour continuer à faire avancer Vénissieux, et Vénissieux dans la Métropole. »

Étaient présents dans la salle plusieurs partenaires siégeant dans la majorité municipale, ainsi que Monique Dauphin (LO) ou le socialiste Pierre Bonnard, venu répéter son soutien à Michèle Picard « pour une liste véritablement de gauche ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *