Avec les centres sociaux des Minguettes : Wesh le monde !

DSC_0154
Pour trouver des stages, poursuivre des études, voire trouver un job, de plus en plus de jeunes voyagent. Enfin, sauf ceux des quartiers populaires. Pour les inciter à bouger,  les responsables des centres sociaux des Minguettes ont répondu à un appel à projets, lancé par la CNAF, sur la mobilité dans les quartiers. Et l’ont mené pendant trois ans.
Très vite, un groupe d’adolescents —âgés de 14 à 16 ans— s’est constitué pour se lancer dans cette aventure. Nadia Bessard, directrice adjointe des centres sociaux des Minguettes, et Naïma Bendjeddou, responsable du secteur jeunesse/loisirs, expliquent : “M. Savey, le principal du collège Paul-Éluard, nous avait dit que deux élèves de 3e voulaient créer un journal.  Pour cela, ils ont mobilisé d’autres copains. Avec l’aide d’un journaliste et d’un graphiste, ils se retrouvent deux fois par semaine depuis décembre 2013, dans les locaux d’Eugénie-Cotton et dans une salle du collège.”

C’est ainsi que le journal “Wesh le monde” est né, dont deux numéros sont sortis. Y sont abordés des sujets d’actualité, vénissians ou européens, de société, etc. On y lit également des interviews, des conseils de beauté et des jeux. Puis, à partir de ce travail et de différentes rencontres (intervenant de la maison de l’Europe, étudiants de Bioforce…) est née l’idée de voyager. Première étape, Marseille (capitale européenne de la culture en 2013) et son MUCEM, le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée. Puis Bruxelles pendant une semaine, à l’occasion des vacances de la Toussaint. Pas un voyage touristique mais de travail ! Au programme : rencontre avec de jeunes Belges, visite du parlement européen et de musée, accueil au centre de vidéo bruxellois…
Le 19 décembre dernier, les jeunes globe-trotters organisaient une soirée de restitution au centre social Eugénie-Cotton. Y participaient leurs parents, très investis dans cette action, et les partenaires du projet. Le groupe, plus motivé que jamais,  poursuit son aventure. Un nouveau numéro de “Wesh le monde” sera publié en ligne prochainement. Un autre voyage devrait être organisé, sans doute dans un pays du sud de l’Europe.

www.weshlemonde.com