“Le Miroir”, comme un reflet du dynamisme retrouvé de Vénissieux

1ere pierre Miroir -01

 

À l’angle du boulevard Ambroise-Croizat et de la rue Paul-Bert, l’immeuble “Miroir” marquera une nouvelle entrée du centre-ville. Il accueillera des commerces, des activités tertiaires et des services publics, notamment le Pôle emploi de Vénissieux.

Le boulevard Ambroise-Croizat est une des principales entrées sud de l’agglomération lyonnaise. Chaque jour des milliers d’automobilistes l’empruntent. Il va devenir la colonne vertébrale du futur centre-ville de Vénissieux, tel qu’il a été imaginé dans le projet Cœur de ville conçu par le cabinet d’urbanisme Bruno Dumetier. La première pierre du “Miroir”, posée ce jeudi 26 juin, à l’angle de la rue Paul-Bert, en constitue le lancement.

Cet immeuble de bureaux de 5700 m2 de plancher se distinguera par une architecture de qualité, signée François Pinéro. “Plus de la moitié des surfaces est commercialisée, ce qui nous permet de commencer le chantier”, a précisé Gérard Bailleul, PDG de la société Art de construire, avant de poser symboliquement la première pierre, en compagnie du maire de Vénissieux, Michèle Picard.
3500 m2 seront occupés par Pôle emploi, la Sacoviv et le Syndicat intercommunal des technologies de l’information pour les villes (Sitiv). Des commerces sont également prévus en rez-de-chaussée, notamment un restaurant “à viande” à positionnement gastronomique qui bénéficiera d’une double terrasse, l’une donnant sur la rue, l’autre sur une cour intérieure.

“La pose de cette première pierre illustre notre volonté de renforcer les activités tertiaires et commerciales, déclarait Michèle Picard. L’attractivité retrouvée de notre ville auprès des entrepreneurs se confirme, c’est une très bonne nouvelle pour le dynamisme d’ensemble de notre territoire, mais aussi et surtout pour l’emploi de proximité”. Et d’ajouter : “Le centre-ville doit correspondre en termes d’activités à la taille d’une commune comme la nôtre. C’est n’est pas encore le cas. Nous allons donc y travailler, en incitant le commerce de proximité à venir s’installer sur notre territoire, afin de créer de véritables parcours commerçants.”

Le chantier de construction de l’immeuble “Le Miroir” devrait durer environ seize mois. Livraison attendue début 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *