Les collégiens d'Elsa-Triolet ont couru contre la faim

Muté au collège Elsa-Triolet il y a un an, Maxence Morel, professeur d’éducation physique a proposé de reconduire une action qu’il menait déjà à Romainville, en région parisienne, “la Course contre la faim”. “Chaque année, ce sont plus de 250 000 élèves représentant plus d’un millier d’établissements scolaires de toute la France qui se mobilisent pour faire reculer la faim, a-t-il expliqué. Près d’un milliard de personnes sont concernées par ce fléau. À Elsa-Triolet, des militants d’Action contre la faim ont sensibilisé nos élèves de 6e sur cette action d’envergure nationale née en 1998.”
Vendredi 17 mai, cette manifestation a permis aux élèves vénissians de courir voire même de marcher à leur rythme, autour du complexe sportif Auguste-Delaune, sur un circuit d’un kilomètre. Chacun des participants s’était fait parrainer par un commerçant, un membre de la famille ou des amis, tous s’engageaient à verser quelques euros par kilomètre parcouru. En fin de course, on a vu de jeunes sportifs qui avaient réalisé une dizaine de kilomètres. Même s’il ne s’agissait que de promesses de dons, Maxence a la quasi-certitude de pouvoir récolter plus d’un millier d’euros. Ce n’est pas qu’une goutte d’eau. Les petits ruisseaux faisant de grandes rivières, on a appris que les diverses courses contre la faim organisées dans toute la France avaient rapporté, l’an dernier, plus de 3 millions d’euros : un budget qui permet de financer des projets nutritionnels en République centrafricaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *