Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

À la cantine de l’école Saint-Exupéry, rien ne se perd

Avec cinq autres écoles de l’agglomération, le groupe scolaire Saint-Exupéry de Vénissieux a été sélectionné par le Grand Lyon pour initier une démarche de compostage des déchets des cantines

Avec cinq autres écoles de l’agglomération, le groupe scolaire Saint-Exupéry de Vénissieux a été sélectionné par le Grand Lyon pour initier une démarche de compostage des déchets des cantines. Deux bacs à compost installés dans la cour ont été inaugurés le mardi 19 février en présence de Thierry Philip, vice-président du Grand Lyon, Michèle Picard, maire de Vénissieux et Aurélie Sanial, directrice de l’établissement.
“On estime que 43 % des poubelles grises sont compostables, précisait Thierry Philip. Au lieu d’être dirigés vers le circuit d’élimination classique, les déchets peuvent se transformer en un compost utile et gratuit.”
L’école Saint-Exupéry utilisera cet engrais naturel pour les plantations qui ornent l’établissement. Mais l’intérêt d’une telle opération est aussi et surtout pédagogique. “Comme l’apprentissage des enseignements, la réalisation d’un compost demande du temps, soulignait Aurélie Sanial. Cela permet de montrer aux élèves que les choses ne se font pas en un jour. Pour les enseignants, c’est un support très intéressant pour aborder la vie des végétaux, la botanique… C’est également un excellent moyen, à travers les enfants, de sensibiliser les parents aux questions environnementales.”
Le maire n’a pas manqué de saluer le dynamisme de l’équipe enseignante de l’école Saint-Exupéry, qui s’est portée volontaire pour mener cette expérience. “En matière de sensibilisation au développement durable, il n’y a pas de petites actions, observait Michèle Picard. Le respect de l’environnement, cela s’apprend.”
Le Grand Lyon consacre un budget de 350 000 euros sur la période 2010-2016 pour encourager le compostage sur son territoire. La collectivité a déjà participé au financement de 4 500 composteurs individuels et à l’installation de bacs en pieds d’immeubles dans des quartiers pilotes. Durant l’année scolaire 2013-2014, dix nouvelles écoles de l’agglomération vont passer au compostage des déchets alimentaires.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Lundi prochain, Vénissieux donnera le coup d'envoi d'une série de six grands débats citoyens.

Actus

Débutée officiellement hier, la Semaine du développement humain durable 2022 se déroulera jusqu'au 23 septembre, avec de nombreuses initiatives municipales et associatives.

Dossiers

Hausse des prix de l’électricité et du gaz naturel, craintes de ruptures dans l’approvisionnement et de coupures... L’hiver 2022/2023 est redouté par de nombreux...

Express

Restaurer les milieux aquatiques et les zones humides, retrouver un cycle de l’eau plus naturel, et améliorer la qualité de la ressource en eau...

Actus

Armés de leurs pinces, des sixièmes du collège Honoré-de-Balzac ont ramassé les déchets place Ennemond-Romand.