À Vénissieux, un contrat d’objectifs pour la formation des agents du service public

Le contrat signé entre Michèle Picard et Mme Sasso engage la Ville de Vénissieux et le CNFPT pour trois ans

Parce qu’il n’y a pas de bon service public sans agents municipaux bien formés, le maire de Vénissieux vient de conclure avec le Centre national de la fonction publique territoriale* un contrat d’objectifs. Ce COT (contrat d’objectifs territorialisés) engage la Ville dans un processus qui doit permettre à la fois “de valoriser le travail des agents tout au long de leur vie professionnelle et de rendre le meilleur service possible aux Vénissians”, précisait le maire, Michèle Picard, au moment de la signature avec Mme Sasso, déléguée interdépartementale du CNFPT.

Conclu pour trois ans et renouvelable, ce COT poursuit quatre objectifs : accompagner les agents dans l’évolution de leurs métiers, renforcer les compétences des cadres notamment dans leur rôle de conduite d’équipe, inscrire le développement humain durable dans l’action quotidienne de la collectivité, favoriser l’accès et l’intégration à la fonction publique territoriale. Un dernier aspect qui prend tout son sens si l’on précise que sur les 2058 agents (dont 65% de femmes) du service public municipal, 43% ont des emplois précaires.

Le travail mené avec le CNFPT dans les services, puis présenté aux organisations syndicales et affiné, a permis de définir une “feuille de route” en seize actions. Il s’agit par exemple d’accroître la professionnalisation des agents chargés de l’accueil du public, de mieux former les encadrants à la conduite de projets inter-services, de faire participer les agents au bas de l’échelle à des ateliers de “savoirs fondamentaux”, d’accompagner les non-titulaires dans la préparation des concours et examens, ou d’aider au reclassement des personnels dont la situation médicale ou sociale le nécessite. Une attention particulière est portée à la prévention des risques (routiers, professionnels) et à l’ergonomie.

“Je demande à la direction générale et aux directeurs de tout mettre en œuvre pour que la formation des agents soit au cœur des préoccupations, insistait le maire. À la fois pour être plus efficaces dans la réponse aux besoins sociaux des Vénissians mais aussi parce que la formation est le moyen pour les agents d’accéder à des emplois plus qualifiés et de prendre des responsabilités.”

* Le CNFPT est un organisme paritaire, collecteur du 1% formation des collectivités.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *