Vernissage de l'exposition des ateliers Henri-Matisse

Chaque année, l’exposition des travaux des ateliers d’arts plastiques Henri-Matisse attire énormément de monde à la salle Irène-Joliot-Curie. Ce 15 juin, les artistes amateurs, dont les œuvres sont restées exposées jusqu’à dimanche, n’ont pas fait mentir la tradition. Beaucoup de monde est venu et cela était d’autant plus visible que les panneaux sur lesquels étaient jusqu’alors accrochés les travaux avaient disparu.
“La solution que nous avons mise en œuvre s’apparente plus aux installations d’art contemporain, estime Jean-Charles Monot, directeur de l’Espace arts plastiques. Les enfants ne sont pas dépaysés : on les emmène souvent dans les expositions et les biennales d’art contemporain. Il existe une réelle cohérence entre notre enseignement et le milieu artistique d’aujourd’hui. Chaque année, l’exposition est différente et toujours meilleure mais on ne s’en rendait pas forcément compte parce que nous avions le même système d’accrochage. Nous avons là une lecture différente.”

Trouver son langage pictural

Ce nouveau choix a conduit les artistes qui animent les ateliers à travailler différemment. “Cela nous a orientés vers plus de volumes, moins de dessins”, explique Sylvie Dupin. À la tête de l’atelier de Parilly, elle a opté avec les enfants pour le thème du sol, “venu naturellement”. “Je leur ai demandé d’imaginer un territoire personnel, en forme d’île.”
Myriam, 5 ans, est la plus jeune des élèves de Sylvie. Elle a adoré l’atelier. “J’ai fait des maisons, des montagnes, des pierres, un volcan (j’en avais vu un à la télé). Je les ai fabriqués avec du carton.”
Les élèves d’Azzouz Seffari (Pasteur) sont partis du “Bœuf sur le toit”, spectacle présenté cette année à l’Opéra de Lyon. Le bœuf s’est transporté dans un champ, avec ses fleurs imaginaires, un travail sur le carton recyclé et les couleurs. Avec Morgane Demoreuille (Moulin-à-Vent), les enfants ont choisi les planètes et les immeubles et “de petites histoires farfelues”. Les planètes étaient également au menu des ateliers de Laurence Cathala (Léo-Lagrange). Raphaël Boissy (Paul-Langevin) a opté pour “le corps et les mains” tandis qu’Anne Guerrant, avec son atelier peinture pour adultes, précise : “La peinture est une aventure. Il faut la tenter pour trouver son langage pictural.”
Passée voir ses copines, Joséphine se déclare “époustouflée par toutes ces belles choses” tandis que chacune de vos connaissances vous attire vers son travail. Ainsi, la sculpture d’une geisha qui danse pour Corinne (atelier pour adultes de Bachir Hadji), qui avoue “avoir commencé par le facile, le béton cellulaire, avant de s’attaquer au bois” et qui se réjouit des facilités qu’offre Vénissieux, “une ville qui bouge beaucoup”. Ou “mon mari dans la baignoire, fondant devant une sirène”, une céramique de Françoise (atelier de Frédérique Fleury), qui ajoute : “Notre thème était l’animalité.” Heu, c’est le mari ou la sirène qui illustre le thème ?
Visitant cette exposition avec la première adjointe et déléguée à la culture Yolande Peytavin et le conseiller général Christian Falconnet, le maire Michèle Picard a apprécié “de découvrir ces œuvres d’une façon différente”, évoquant à propos des ateliers Henri-Matisse, une “bulle d’or, espace de rêve, école du respect et de la tolérance, ouverture à d’autres horizons, d’autres perspectives, moyen de se connaître, de se construire”. Elle conclut avec une citation de Giacometti : “Que l’on réussisse ou échoue, l’essentiel est de faire !”
Tout le monde s’accorde sur la réussite de cette expérience, menée depuis de longues années à Vénissieux : s’essayer à l’art en y prenant du plaisir. Jean-Charles Monot préconise même de s’y inscrire pour un minimum de deux ans : “La première année, on sème et la seconde, on récolte. Nous sommes trop dans la société du rapide où l’on consomme vite. Il faut parfois savoir prendre son temps.”

Les inscriptions pour l’année 2011-2012 se feront à partir du 1er septembre. Les cours redémarrent le 14 septembre.
Renseignements : 04 72 21 44 44 poste 4810 – service.artsplastiques@ville-venissieux.fr

[nggallery id=45]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *