Cité scolaire Jacques-Brel : place au chantier

Ce lundi 20 février débutent les pré-travaux de terrassement. S’étendant sur 13 580 m2 entre la rue de la Démocratie et l’avenue d’Oschatz, la construction va demander deux ans et demi. Le nouveau lycée ouvrira à la rentrée 2014.
À quoi ressemblera la nouvelle cité scolaire Jacques-Brel quand elle ouvrira, à la rentrée 2014 ? Mais d’abord, quelles contraintes va entraîner dans le quartier cet important chantier ? À l’approche des premiers coups de pioche, le conseil de quartier Charles-Perrault que préside Eleazar Bafounta, avait invité les riverains et partenaires à une réunion d’information, le 7 février. Une quarantaine de personnes – riverains, proviseur et enseignants – sont venues à la rencontre de M. Grazzini, représentant le Conseil régional qui est maître d’ouvrage, et de Pascal Sarecot, architecte chef de projet (HTVS Architecture).
D’une superficie totale de 13 580 m 2, l’établissement pourra accueillir un millier d’élèves, en externat. “Les travaux se dérouleront en deux phases, précise Pascal Sarecot. Le 20 février, on commence les pré-travaux de terrassement, pour une durée de trois mois. La phase de construction suivra. Le chantier doit être terminé pour septembre 2014. Une fois la cité scolaire reconstruite, la Région démolira immédiatement les locaux désaffectés et rétrocédera le terrain au Grand Lyon, qui a déjà plusieurs projets pour le site, dont la construction des ateliers de l’Opéra de Lyon. Le gymnase Jacques-Brel, lui, reste en place ; les lycéens continueront de l’utiliser.”
Comme tous les équipements que la Région construit, la cité scolaire sera labellisée Haute Qualité Environnementale. De larges baies vitrées illumineront les salles, ainsi l’éclairage y sera suffisant sans surchauffe par le soleil. Des chauffe-eau solaires seront installés sur la toiture, conçue pour unifier les bâtiments. Des lanières végétales rythmeront les lieux et des arbres à haute tige seront plantés. Les cours seront arborées et les plateaux végétalisés. À l’arrière du bâtiment, on trouvera sept logements de fonction.

Fermeture du chemin piétonnier sur Démocratie
Le chantier va entraîner quelques bouleversements dans le quartier. D’abord pour l’accès au groupe scolaire Charles-Perrault : le chemin piétonnier traversant le site de Démocratie sera définitivement fermé ce lundi 20 février. Enfants et parents devront emprunter un accès piéton sécurisé, rue Alfred-Dreyfus. L’accès des camions au chantier se fera par le haut de la rue de la Démocratie, explique l’architecte. Aucun engin ne passera ni devant l’école ni rue Dreyfus.
“Pendant la construction, les nuisances seront les plus faibles possibles, assure M. Grazzini. En effet, la Région s’est engagée dans le dispositif Construire Propre. Une société spécialisée dans ce domaine a été engagée.” Un chargé de mission veille à la tenue du chantier, à la gestion des déchets, au respect des obligations par les entreprises travaillant sur le site : “Pas de bruit entre 6 heures et 9 heures du matin ni après 18 heures, explique une représentante de Construire Propre. Pas de travail le week-end. Vous aurez à votre disposition une boîte aux lettres aux abords du chantier si vous avez des réclamations à faire ou des questions à poser. Elle sera relevée très régulièrement.” La réunion de chantier hebdomadaire sera aussi l’occasion de répondre aux interrogations.
Concernant les copropriétés voisines, Pascal Sarecot annonçait le passage d’un huissier dans chaque appartement, d’ici à fin février : “Cette procédure permet de faire un état des lieux avant le début du chantier et après, au cas où les travaux entraîneraient des dégradations.” Dans la salle, Mme Batailler – proviseur de la cité scolaire – est ravie. “Je suis très heureuse que le chantier débute ! Les enseignants sont très motivés. Nous travaillons sur un nouveau projet d’établissement. C’est très long, on avance petit à petit.”
Dans cette reconstruction, la Région investit 27,5 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *