Benedetti bientôt exclu du FN ?

Yvan Benedetti, conseiller municipal du Front national à Vénissieux, est connu pour sa proximité avec les milieux nationalistes radicaux. Il a notamment été un des dirigeants de l’Œuvre française, un groupuscule d’extrême droite fondé par Pierre Sidos. Dans une récente interview, accordée à des étudiants de l’école de journalisme (ESJ) de Lille, il s’est ouvertement déclaré “antisémite, antisioniste, anti-juif”. Le FN, que l’on sait engagé dans une stratégie de dédiabolisation depuis que Marine Le Pen en a pris les rênes, a décidé de le convoquer devant une commission de discipline.

Pour Yvan Benedetti, interrogé par l’AFP, cette convocation, prévue le 16 juin prochain, “s’inscrit dans une véritable purge”. L’élu vénissian est en effet un proche et un partisan de Bruno Gollnisch, le rival malheureux de Marine Le Pen. Il aurait prononcé ces mots, se défend-il, “sur le ton de l’humour et du sarcasme pour souligner les caricatures” dont est selon lui victime l’Œuvre française. Les étudiants de l’ESJ, cités par nos confrères de Nord éclair, assurent pour leur part que les propos d’Yvan Benedetti ne souffraient d’aucune ambiguïté et qu’ils n’ont pas été prononcés sur le ton de la rigolade.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *