Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Probablement de nouvelles élections

Les Vénissians sauront bientôt s’ils doivent retourner aux urnes en 2015 pour élire leur conseil municipal. La décision du Conseil d’État, qui s’est réuni le vendredi 23 janvier, est attendue courant février. La probabilité de nouvelles élections est forte.

Les Vénissians sauront bientôt s’ils doivent retourner aux urnes en 2015 pour élire leur conseil municipal. La décision du Conseil d’État, qui s’est réuni le vendredi 23 janvier, est attendue courant février. La probabilité de nouvelles élections est forte dans la mesure où le rapporteur public a préconisé de confirmer l’annulation des élections municipales prononcée par le Tribunal administratif de Lyon en octobre dernier. Or le rapporteur public n’est démenti que dans 20 à 30 % des cas.

Pour rappel, le scrutin de mars 2014 avait vu la liste conduite par Michèle Picard (PCF) l’emporter assez largement au second tour, à l’issue d’une quadrangulaire, avec 955 voix d’avance sur le leader de la droite, Christophe Girard. Mais ce dernier avait déposé un recours. Il dénonçait la présence de la liste d’ultra-droite menée par Yvan Benedetti, laquelle aurait été constituée de façon irrégulière et aurait au final faussé l’issue de l’élection en captant 1355 voix. À la grande surprise de Michèle Picard et de ses partenaires politiques (EELV, PG, MRC), le tribunal administratif avait validé cette analyse. Le maire, criant à l’injustice, avait alors interjeté appel devant le Conseil d’État. Tout comme le socialiste Lotfi Ben Khelifa. Et Yvan Benedetti dans l’objectif de faire lever la mesure d’inéligibilité qui le frappe avec sa colistière.

Si un nouveau rendez-vous électoral est organisé — sans doute au printemps, en tout cas avant les vacances d’été — le préfet désignera les membres d’une délégation spéciale, qui aura pour rôle de gérer les affaires courantes de la ville. Ce sera le temps d’une nouvelle campagne électorale. La principale différence avec le précédent scrutin pourrait être la présence du Front national, ce qui changerait considérablement la donne à droite. À gauche, la question est de savoir si PCF et PS pourront (voudront ?) surmonter des différences de plus en plus marquées (en particulier sur l’austérité et la Métropole de Lyon) pour ne pas partir en ordre dispersé.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Culture

Ces 11 et 12 avril, la compagnie des ArTpenteurs proposait aux classes de maternelle un spectacle multilingue, à l'issue duquel quelques mamans ont chanté...

Sports

Le ciel était voilé, la pluie ne menaçait pas, et une forte affluence de marcheurs a contribué au succès de la 12e édition de...

Dossiers

La trêve hivernale des expulsions locatives s’est achevée, comme tous les ans, le 31 mars. Depuis, en France, des dizaines de milliers de personnes...

Actus

Lundi 8 avril, le conseil municipal de Vénissieux a acté la démolition-reconstruction du groupe scolaire Charles-Perrault, pour un montant de 20 millions d’euros.

Actus

Fin mars, les élus du groupe « Vénissieux en mieux » ont organisé une marche pour la propreté à Vénissieux. Les présidents de certains groupes de...