Un été sport pour tous

vivre un ete sport, accrobranche, photo YR

Des activités variées au complexe Auguste-Delaune, des journées et des semaines sportives organisées hors de la ville… Cette année encore, le dispositif « Vivre un été sport » a permis de proposer de nombreuses activités aux jeunes Vénissians.
Benoît Depierre, le directeur du service Sports, Jeunesse et Familles, en fait le résumé : “Fin juillet, nous avons organisé deux séjours  en collaboration avec l’Apasev : l’un à Hauteville, le second à Champagneux. Sept enfants ont été accueillis sur chaque séjour. Agés de 6 à 11 ans, ils étaient encadrés par deux éducateurs sportifs dont Mathieu Audras, animateur APAS (Activités physiques adaptées à la santé)”. A leur programme, des activités de pleine nature : escalade, canoë, accrobranche…
Les sorties à la journée —plus d’une trentaine entre le 7 juillet et le 14 août— accueillant elles aussi sept enfants à chaque fois, ont connu un vif succès. “Encadrés par deux éducateurs, ou d’un éducateur et d’un CRS, les petits Vénissians se sont eux aussi adonnés au plaisir des sports, précise Benoit Depierre. VTT, équitation et tir à l’arc pour les 8/9 ans, et trottinette tout terrain, téleski nautique ou catamaran pour les 10/11 ans. »
Autre lieu, autres activités. Des centaines de jeunes ont fréquenté le complexe Auguste-Delaune : pour sa piscine bien sûr, mais aussi pour ses courts de tennis. Les jeunes de 6 à 16 ans ont pu s’initier au baby foot, au basket, au trampoline, aux jeux de société.
Un bilan dont se satisfait l’adjointe au maire déléguée aux Sports, Andrée Loscos : “A Vénissieux, de plus en plus de familles ne peuvent pas partir en vacances. Ces activités sont pour leurs enfants la seule manière de s’évader. Par beau temps, nous avons accueilli chaque jour plus de 150 enfants à Delaune, hors bassin. Vénissieux est la dernière ville, avec Bourg en Bresse, à bénéficier d’un détachement de CRS pour l’encadrement des jeunes. Les trois policiers présents ont collaboré de manière très efficace avec les animateurs de la Ville. »
Une dizaine d’enfants ont également pu apprendre à nager, grâce au stage « Savoir nager » encadré par les membres du CMOV-Natation. Pour les adultes, l’aquagym a été maintenue tous les samedis.
“Le complexe Delaune est un équipement structurant et respecté des Vénissians, souligne Andrée Loscos. C’est un véritable outil éducatif, au cœur des Minguettes. Toutes les activités se font dans un cadre de mixité, pour favoriser le vivre ensemble. Les enfants passent d’une activité à l’autre et surtout, on ne fait pas du copier-coller d’une année sur l’autre, on fait toujours mieux, pour des tarifs qui sont restés cette année encore très attractifs.”
Rappelons que l’entrée à la piscine coûte 1,30 euro pour les jeunes, et que le coût d’une sortie avec le service des Sports se situe entre 3 et 4 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *