Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

La construction de la Cité internationale des arts du cirque validée

Le programme de la Cité internationale des arts du cirque a été voté par les élus métropolitains. L’équipement s’élèvera à proximité du métro Parilly.

La Cité internationale des arts du cirque s’implantera sur l’îlot K du Grand Parilly

Un pas de plus vers la création, à Vénissieux, d’un pôle consacré aux arts du cirque. Lundi 24 juin, les élus métropolitains ont approuvé le programme relatif à la construction de la Cité internationale des arts du cirque à Vénissieux, une étape nécessaire pour ouvrir le concours d’architecture.

Rappelons que ce projet poursuit un double objectif : rassembler en un même lieu les espaces et activités liés à la filière cirque, et s’affirmer comme un pôle de ressources pour l’ensemble des acteurs du territoire engagés dans le développement de cette discipline.

Comme prévu, cet équipement se trouvera sur le site du Grand Parilly, sur un terrain dont la Métropole est propriétaire et avec l’accord de la Ville de Vénissieux. « Le futur Pôle national des arts du cirque Les utoPistes entend sortir la culture de l’hypercentralité, développer son propre éco-système et aménager le territoire, apprécie la Métropole. Ce projet sera à la croisée de Vénissieux et Lyon, desservi par de nombreux transports en commun : le tramway T4 et la ligne D du métro (station Parilly), les bus C25, 26, 39, 79, 111 et 112. La proximité du boulevard Laurent-Bonnevay permet également une desserte automobile. »

Le terrain dont la Métropole est propriétaire, entre Ikea et le parc relais TCL de Parilly.

Côté financement, ce projet s’appuie notamment sur une subvention du ministère de la Culture, à hauteur de 7 millions d’euros, accordée à la Métropole. « Compte tenu du retrait de la Région AuRA, rappelle la Métropole, [les] études préalables devaient être complétées. Le choix a été fait de travailler sur un phasage du projet en deux étapes, avec une phase 1 qui intègrera les besoins essentiels de l’équipement pour développer un socle d’activités cohérent (…) et une phase 2 qui intègrera les besoins permettant à la structure de répondre à l’ambition d’un lieu-filière, ce qui correspondra à la réalisation complète du projet et au développement de toutes les activités. »

Place donc, désormais, au concours d’architecture. Lequel portera sur les deux phases de la future Cité internationale des arts du cirque, « afin d’avoir une perception globale du projet, notamment sur ses aspects architecturaux et techniques ».

« [Cet équipement] va permettre de renforcer le développement d’une discipline artistique extrêmement riche et d’apporter un équipement culturel métropolitain au sud de notre agglomération, résume Cédric Van Styvendael, vice-président de la Métropole de Lyon en charge des politiques culturelles. Il s’agit de consolider les acteurs en mutualisant, en trouvant des débouchés communs, en s’adossant mieux au paysage local pour se fournir du travail les uns aux autres. »

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Sports

La lanceuse de disque, qui s'entraîne au parc de Parilly, aura l'honneur de porter le drapeau tricolore, le 26 juillet, lors de la cérémonie...

Actus

Une partie de l’exécutif métropolitain était à Vénissieux, le 10 juillet, pour présenter la nouvelle édition du dispositif « Quartiers d’été », qui se...

Culture

Les Fêtes escales commencent vendredi : trois jours de musique gratuite avec notamment Georgio et l'ONB. Toute la programmation et des conseils pratiques pour...

Infos commerces

Des plats à tarifs modérés, adaptés aux goûts des clients et livrés à domicile : c'est le concept que lance le jeune cuisinier vénissian...

Histoire / Mag

Elles s’ouvraient, béantes, comme des plaies à travers le paysage. Pourtant, elles furent bien utiles, que ce soit au début du XIXe siècle ou...