Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Énergie : une nouvelle chaufferie biomasse intègre le réseau

Les élus ont inauguré la nouvelle chaufferie de la rue Sentuc ce lundi 3 avril. L’équipement est doté d’une chaudière bois et d’une chaudière d’appoint au gaz. Il alimente le réseau de chaleur urbain.

La chaufferie Sentuc alimente le réseau de chaleur urbain.

Depuis le 1er mars 2023, une nouvelle chaufferie biomasse alimente le réseau de chaleur de Vénissieux. Ce troisième point de production de chauffage « vert », la Métropole de Lyon l’avait souhaité en août 2020. Deux ans et demi plus tard, les élus du Grand Lyon, de Vénissieux et de Saint-Fons se félicitent de sa mise en service. La chaufferie du parc de l’Arsenal injecte de l’énergie renouvelable dans les 40 km de canalisations qui composent le tentaculaire réseau public.

  • Des résidus de bois servent de combustible.
  • L'extension du réseau vers Saint-Fons devrait être fonctionnelle en 2027.
  • La chaudière biomasse dégage une puissance de 6,6 millions de watts.
  • La chaufferie Sentuc alimente le réseau de chaleur urbain.
  • Le chauffage au bois permet à la collectivité de mettre en place son mix énergétique.
  • Le projet de chaufferie a été lancé en août 2020.
  • Le réseau de chaleur de Vénissieux est le deuxième de la Métropole de Lyon.
  • Michèle Picard (maire de Vénissieux), Jérôme Aguesse (directeur de Dalkia en région Cenrte-Est) et Bruno Bernard (présiddent de la Métropole de Lyon).
  • La nouvelle chaufferie est entrée en fonction le 1er mars 2023.

En 2027, ce dernier sera plus long de 6 km. L’extension se dirige vers le secteur résidentiel Aulagne et la commune de Saint-Fons. Ce prolongement profitera à une trentaine de bâtiments, dont quelques réalisations futures : le collège intercommunal République et l’éco-quartier Carnot-Parmentier (780 logements).

12,3 millions d’euros d’investissement

Pour la construction et l’installation de son outil et la réalisation des 6 km de canalisations, Dalkia investit 12,3 millions d’euros. L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) finance plus de la moitié du projet (6,5 M€), via le Fonds Chaleur.

L’équipement intègre une chaudière bois d’une puissance de 6,6 mégawatts (MW). « Elle utilise comme combustible des résidus de bois issus de l’entretien des forêts et des déchets forestiers récoltés dans un périmètre de moins de 150 km », précise Jérôme Aguesse, directeur de Dalkia Centre-Est, filiale d’EDF.

Comme sa grande sœur des Minguettes, la chaufferie de la rue André-Sentuc intègre du gaz naturel pour élaborer son « mix énergétique ». « La chaudière gaz (7,7 MW) répondra aux besoins lorsqu’il fera froid en hiver », expose Jérôme Aguesse.

Réduire la part de gaz dans le mix énergétique

Michèle Picard, maire de Vénissieux, le rappelle : « La mixité contractuelle du réseau était de 55 % d’énergie renouvelable et récupérable en 2022. » Cette part devra passer à 63 % en 2023, puis à 67,5 % en 2028, comme le prévoit le contrat de Délégation de service public.

L’augmentation du coût des énergies renforce l’urgence de réduire la part du gaz dans la production vénissiane. Depuis l’été 2021, les tarifs du réseau géré par le délégataire Vénissieux Énergies n’ont pas échappé à la tendance haussière. « Le gaz est la première source de la hausse de prix qui a impacté les usagers, confirme l’édile. Le chauffage urbain permet toutefois d’amortir les coûts grâce à sa mixité énergétique. En février 2023, le prix redescend autour de 60 euros TTC le MWh. »

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

L’hiver est rude pour ces riverains de la rue Maxime-Gorki. Leurs radiateurs sont restés glacés pendant plus d’un mois.

Actus

Foselev Agintis poursuit sa belle dynamique. L’expert de la tuyauterie industrielle a triplé son chiffre d’affaires entre 2015 et 2022. Il devrait atteindre 70...

Actus

Les travaux d'extension du réseau de chaleur de Vénissieux en direction de Saint-Fons ont commencé le 14 février. La première phase de travaux concerne...

Actus

Depuis la fin de matinée, les abords de la partie centrale de l'avenue Jean-Cagne n'ont plus ni chauffage ni eau chaude. Une remise en...

Actus

En proie à des problèmes de chauffage récurrents depuis trois ans, des habitants de la rue Maxime-Gorki tirent la sonnette d'alarme. La Ville, les...