Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

La tête et le cœur à l’emploi

13 candidats participent à la première version du programme « La tête et le cœur ». Ce parcours, qu’anime l’association Les Vitaminés de l’emploi, est préparé en concertation avec des entreprises vénissianes.

Les candidats ont désormais toutes les cartes en mains pour aborder au mieux les entretiens d’embauche.

Respirer amplement, libérer son corps, adopter la bonne posture, choisir les mots justes, décoder la gestuelle, savoir se présenter… Tout cela n’est pas inné. Et pourtant, ces astuces sont autant de clés permettant d’ouvrir les portes de l’emploi. Du 28 novembre au 8 décembre, 13 candidats sélectionnés par Pôle emploi bénéficient de conseils avisés de professionnels de l’insertion. Ce parcours de préparation inédit s’intitule, bien à propos, « La tête et le cœur », l’un fonctionnant en symbiose avec l’autre. Il est animé à Manu’Village, espace collaboratif hébergé par l’Afpa Vénissieux.
Cette version bêta, à l’initiative de la Ville, est concoctée par l’association Les Vitaminés de l’emploi et trois dirigeants d’entreprise. Au cinquième jour, organisateurs et participants notent de nettes améliorations au sein d’une équipe soudée. « J’ai appris à gérer mon stress, qui ne se remarque pas forcément », confie Naomi. Nicolas dit s’être épanoui grâce aux ateliers sur l’éloquence. Pour Caroline, ce fut le déclic : « Je me suis aperçue que je n’étais pas en accord avec moi-même. »

« Pour la première fois, je n’étais pas stressée »

Revigorés par cette énergie positive, tous ont, semble-t-il, trouvé la bonne recette de cocktail. « Êtes-vous conscients de vos progrès, interroge Pascale Solona-Trémeau, dirigeante des Vitaminés de l’emploi ? Lundi, vous estimiez que votre confiance en vous était au niveau de vos pieds. En réalité, elle est déjà au niveau des genoux ! »
Laetitia a devancé tout le monde en décrochant un emploi dans la vente. « L’entretien a duré 1h18, s’étonne-t-elle. Pour la première fois, je n’étais pas stressée. Je n’ai même pas transpiré. Après un long silence, la recruteuse m’a dit que j’étais prise. »
Bien d’autres demandeurs emprunteront la même voie. 15 entreprises signataires de la Charte de coopération Ville-entreprises sont de la partie. Chaque candidat passera deux entretiens d’embauche. « Ils ne vont pas y aller seuls, précise Pascale Solona-Trémeau, qui les accompagnera en tant que médiatrice. Il est important de les aiguiller et désacraliser l’entretien. »
Avant d’entamer la dernière ligne droite, le directeur de Pôle emploi Vénissieux y va de son conseil. « Une entreprise ne cherche pas quelqu’un qui coche toutes les cases, assure Ferreol Palau. Elle vous prend pour ce que vous êtes. Elle retient ce que vous mettez en avant lors de l’entretien. »

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Trois femmes étaient mises à l’honneur à l’Afpa Vénissieux, vendredi 20 janvier. L’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes organisait la 3e édition...

Actus

Membre constitutif de la Maison métropolitaine d’insertion pour l’emploi (MMIE), Vénissieux accueillera, en 2023, une antenne de cette structure. Elle se trouvera dans les...

Actus

L’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) de Vénissieux prend le virage de l’hydrogène. En septembre, le centre de formation a lancé...

Actus

Olivier Dussopt s’est rendu à l’Afpa de Vénissieux ce jeudi. Pour le ministre du Travail, du Plein-emploi et de l’Insertion, ce fut l’occasion d’inaugurer...

Actus

L’industrie peine à recruter des techniciens de maintenance. Ce métier, en profonde mutation, offre pourtant de belles perspectives d’évolution et une stabilité de l’emploi.