Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Focus

Vénissieux Handball chute à domicile face au leader angevin

Sans démériter dans le jeu, les Vénissians n’ont jamais été en mesure d’inquiéter le SCO Angers.

“Défaite logique, a admis Éric Forets, le coach vénissian. Un ensemble de petites défaillances nous a obligés à courir après le score.”

C’était le choc de cette 7e journée : Vénissieux Handball était l’hôte, samedi 22 octobre, du SCO Angers, solide leader du championnat de N1 élite. Des Angevins impressionnants sur le papier : cinq victoires en six journées, un match nul et la meilleure attaque du championnat avec une moyenne de 33 buts inscrits par match. Sans oublier un entraîneur au CV impressionnant, Issam Tej, qui compte plus de 300 matches avec l’équipe nationale de Tunisie en tant que joueur.

Impressionnants, les Angevins le furent également sur le parquet du gymnase Anquetil. Dans un match certes équilibré, le SCO a toujours eu un coup et deux buts d’avance, gérant avec sérénité ce choc au sommet. Il faut dire que la formation angevine, étoffée par une armada d’internationaux du Maghreb ou même du Qatar, avait fière allure. Sans l’un de ses piliers (Mathias Diaz, blessé), Vénissieux en perdait un autre, mais dans le jeu : Louis Roche sortait en effet pour faute indiscutable. Force est de reconnaître que le VHB n’affichait que rarement son aisance habituelle. Pire, il jouait avec une fébrilité qui envoyait Zacharia N’Diaye, encore un pilier défensif, rejoindre le banc pour une expulsion temporaire. Errances qui permettaient aux Mainois de s’offrir entre 4 et 5 buts de confort.

Tout n’était pas totalement noir, les Vénissians se rappelaient au bon souvenir des bons matches réussis ces derniers temps, et ils revenaient dans la partie, du moins à une distance plus raisonnable (deux buts d’écart)… Mais il était dit qu’Angers veut rejoindre la ProD2 en fin d’exercice. Gérant avec cohérence la fin de partie, le SCO l’emportait de 3 buts : 33-30… 33 buts ? La moyenne des buts inscrits depuis le début du championnat. Difficile d’être plus constant.

“Défaite logique, a admis Éric Forets, le coach vénissian. Un ensemble de petites défaillances nous a obligés à courir après le score en ayant toujours un temps en retard, nous avons commis des fautes qui ont réduit notre marge de manœuvre.”

Coup de frein pour les Vénissians qui sont désormais 3e ? Brin de réponse, samedi prochain, lors du déplacement à Martigues, une formation qui ne s’est imposée qu’une seule fois…

SCO Angers bat Vénissieux Handball 33 à 30 (mt : 15 à 12)

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Sports

La lanceuse de disque, qui s'entraîne au parc de Parilly, aura l'honneur de porter le drapeau tricolore, le 26 juillet, lors de la cérémonie...

Actus

Une partie de l’exécutif métropolitain était à Vénissieux, le 10 juillet, pour présenter la nouvelle édition du dispositif « Quartiers d’été », qui se...

Culture

Les Fêtes escales commencent vendredi : trois jours de musique gratuite avec notamment Georgio et l'ONB. Toute la programmation et des conseils pratiques pour...

Infos commerces

Des plats à tarifs modérés, adaptés aux goûts des clients et livrés à domicile : c'est le concept que lance le jeune cuisinier vénissian...

Histoire / Mag

Elles s’ouvraient, béantes, comme des plaies à travers le paysage. Pourtant, elles furent bien utiles, que ce soit au début du XIXe siècle ou...