Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Une Maison de l’enfance sur-mesure

Cet espace, dont la construction a été lancée l’année dernière, devrait accueillir ses premiers visiteurs en avril. Il a fait l’objet d’une visite de chantier ce jeudi 21 juillet.

  • Des blocs de différentes formes assemblent la Maison de l'enfance.
  • De nombreuses couleurs viennent égayer la façade du bâtiment.
  • À la fin des travaux, une cabane en bois va venir décorer la mezzanine.
  • Les salles d'activité peuvent être réunies pour former une seule pièce de 120m2
  • De grandes fenêtres et des puits de lumières sont installés dans les salles pour offrir le plus de luminosité possible.

 

De l’extérieur, le bâtiment se donne une allure de pièce de puzzle. Sur une surface totale de 850 m2, la Maison de l’enfance Max-Barel-Charréard-Pasteur-Monery alterne des espaces arrondis, carrés ou rectangulaires avec des blocs de couleurs, qui nous donnent envie de découvrir l’intérieur. Ça tombe bien : elle a fait l’objet d’une visite de chantier ce jeudi 21 juillet, en présence de Michèle Picard, maire de Vénissieux, et d’une partie de l’équipe municipale.

Destinée à accueillir 170 enfants de 6 à 11 ans pour les temps péri et extrascolaire, la Maison de l’enfance a été pensée pour eux : une cabane, des petits hublots, comme des longues-vues, placés à différentes hauteurs pour permettre aux petits comme aux grands d’observer le paysage qui les entoure, des pièces baignées de lumière…

Une cour extérieure de 900 m2

Au rez-de-chaussée, les enfants pourront profiter de deux salles d’activités de 60 m2, d’une salle d’art plastique de 40 m2. Il y a aussi une cuisine, le bureau des animateurs et un bloc sanitaire.

À l’étage, quatre salles d’activité, de 60 m2 chacune, sont installées et pourront être modulables pour former deux salles de 120 m2. « En fonction des âges, ils seront répartis dans les espaces. Les petits seront en bas, et les plus grands en haut », détaille l’architecte en charge du projet. Mais pour ce dernier, « la principale salle d’animation sera la cour », avec près de 900 m2 de cour aménagée, les enfants pourront profiter de cet espace, même l’été grâce aux brumisateurs installés.

Concernant la qualité environnementale de l’établissement, le raccordement au chauffage urbain va permettre l’utilisation de 60 % du chauffage en énergie renouvelable. Une toiture entièrement végétalisée va également être installée ainsi que des éclairages à la technologie LED et une ventilation à double flux généralisée afin de permettre le renouvellement de l’air.


Coût total de l’opération : 3 850 000 € dont 1 300 000 € de subvention, dotation politique de la ville.


 

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Chanel, référence en matière d’enveloppe extérieure de bâtiments, célèbre ses 60 ans. Le groupe s’est doté d’un siège social à la hauteur de ses...

Actus

Le marché des maisons anciennes s’est emballé ces derniers temps. En 2022, la valeur des pavillons avec jardin atteint des niveaux jamais observés. Selon...

Actus

Toute la semaine, en partenariat avec la Sacoviv et les éducateurs de rue, la compagnie Traction Avant a transformé la Halle à grains en...

Culture

La compagnie du Subterfuge mène dans le quartier Max-Barel un projet autour du rêve. Avec, pour finalité, une grande exposition à ciel ouvert en...

Actus

Avec six salles d'activités et une capacité d'accueil de 160 à 170 enfants, la Maison de l'enfance Max-Barel ouvrira ses portes en 2023. À...