Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Coup de clean sur la place Ennemond-Romand

Armés de leurs pinces, des sixièmes du collège Honoré-de-Balzac ont ramassé les déchets place Ennemond-Romand.

Ce mercredi, des élèves de sixième du collège Honoré-de-Balzac ont pris part au « Clean up day », une opération de ramassage des déchets sur la place Ennemond-Romand, au Moulin-à-Vent. « Nous préparons cette journée depuis un an, à raison d’une demi-heure par semaine, explique Sandrine Schneider, professeure de SVT chargée du projet. Les élèves ont travaillé sur les notions de tri, de réduction des emballages, de compostage…»

Pour cette matinée particulière, la Ville de Vénissieux a fourni le matériel : pinces à déchets, barnum, chasubles et des sacs de différentes couleurs : « Le vert pour le verre, le jaune pour le tri et le noir pour le tout-venant, décrit leur enseignante. Le service environnement de la mairie viendra les récupérer, sauf les sacs verts dont on se chargera nous-mêmes.»
Au total, pas moins de 35Kg de déchets ont été ramassés par le groupe, un chiffre notable qui révèle l’ampleur du phénomène.

Un succès général

« Le ramassage des déchets c’est bien, ça protège la nature « , assure Mohamed-Hedi, 12 ans. Parmi les détritus les plus fréquents : les mégots de cigarette. Mais pas seulement. « On a trouvé la moitié d’un pistolet à eau par terre, des paquets de bonbons vides », affirme Maïssa. « Mais aussi des élastiques, des couches, des canettes », ajoute son amie Eljona. « Nous on a trouvé de l’argent, quarante centimes », se félicite Mohamed-Hedi. « Et nous six centimes », s’écrie un autre élève plus loin.

Les élèves sont ravis. Les habitants pas moins : « On en avait besoin », glisse un passant. « Il faut les éduquer dès leur plus jeune âge, comme ça ils ne risquent plus de jeter leurs papiers par terre, commente un père venu avec ses enfants. Surtout que c’est une très belle place, ce n’est pas normal que les gens jettent leurs déchets. »

Des élèves confient avoir même reçus de l’argent des riverains pour leur service : « On a pu s’acheter une canette avec, ce n’est pas rien ! » , déclare l’un d’eux. « Tout à l’heure, une personne en voiture a baissé sa fenêtre pour nous féliciter », raconte sa camarade.

Pour les aider dans leur action, les collégiens ont pu compter sur le centre social du Moulin-à-Vent, leurs enseignants, et surtout quelques mamans, venues prêter main-forte.

Khalissa Kebbab

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Express

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) de l’agglomération lyonnaise, deux arrêtés encadrant l’utilisation du chauffage...

Express

Samedi 3 décembre, au centre social de Parilly, un café d’auto-réparation sera organisé. De 10 heures à 17 heures, les bénévoles vont animer ce...

Actus

Des agents du service de collecte de Grand Lyon Métropole ont sensibilisé des élèves vénissians au tri des déchets.


Actus

Débutée officiellement hier, la Semaine du développement humain durable 2022 se déroulera jusqu'au 23 septembre, avec de nombreuses initiatives municipales et associatives.

Dossiers

Hausse des prix de l’électricité et du gaz naturel, craintes de ruptures dans l’approvisionnement et de coupures... L’hiver 2022/2023 est redouté par de nombreux...