Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Collège Honoré-de-Balzac : « le meilleur déchet est celui qui n’existe pas »

Au collège Honoré-de-Balzac, une classe de sixième prépare une action de ramassage des déchets sur la place Ennemond-Roman.

« Notre but est de montrer aux gens qu’il faut ramasser les déchets et ne pas les jeter par terre », explique un élève de sixième du collège Honoré-de-Balzac au Moulin-à-Vent. Depuis le début de l’année, avec ses camarades de classe, ils préparent un « Clean up day », une journée qui se déroulera mi-juin, où ils vont aller place Ennemond-Romand, près du collège pour y ramasser les déchets. « Nous avons trouvé un slogan : ‘le meilleur déchet c’est celui qui n’existe pas’ », continue l’élève.

« On a aussi fait la liste de ce qu’on jette à la poubelle à la maison, décrit Farah, dix ans. On a créé des affiches pour expliquer aux autres élèves du collège ce qu’on va faire. » « On va venir avec nos familles et d’autres professeurs pour ramasser les déchets sur la place, ensuite, on va les trier, les peser et les recycler », rajoute Mohammed-Hedi, 11 ans.

Alors pour en savoir plus sur le tri des déchets ainsi que sur la biodiversité, la professeure de SVT en charge du projet, Sandrine Schneider, a contacté Guillaume Petit, agent de maîtrise des espaces verts à la ville de Vénissieux afin qu’il échange avec les élèves sur son métier et sur leur projet. « J’ai axé mon intervention sur la propreté, explique Guillaume Petit. C’est souvent très sale dans le quartier, on retrouve des masques, des bouteilles en plastique donc on essaie de sensibiliser au tri. »

« Vous plantez des choses ? », l’apostrophe un élève. « Un tiers de mon temps de travail est consacré à la propreté des espaces verts et le reste du temps, je m’occupe de l’entretien, de la création et la plantation de massifs. Nous plantons sur les ronds-points, on a aussi planté les fleurs devant votre collège. » Une information qui a retenu toute l’attention des élèves, très avertis des différents espaces verts autour d’eux : « Ah oui les fleurs jaunes, elles sont trop belles ! Le parc Pressensé, c’est vous aussi ? Il est trop beau avec les arbustes ! »

Et pendant l’intervention, les jeunes n’ont pas été avares de questions, « C’est parce que vous aimez la nature que vous avez choisi ce métier ? » « Est-ce que vous êtes heureux de faire partie de ceux qui protègent la nature ? » « Comment on fait pour savoir l’âge d’un arbre ? » « Comment lutter contre les chenilles processionnaires ? »

Une visite qui a donc beaucoup aidé la classe de sixième à appréhender leur future journée de ramassage des déchets, le 22 juin prochain. L’engouement est tel, qu’ils y ont même invité Guillaume Petit à les accompagner.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Des agents du service de collecte de Grand Lyon Métropole ont sensibilisé des élèves vénissians au tri des déchets.


Actus

Le tri des déchets marque le pas. Pour inverser la tendance, la Métropole a mené une campagne de sensibilisation auprès de 14 000 foyers....

Actus

Armés de leurs pinces, des sixièmes du collège Honoré-de-Balzac ont ramassé les déchets place Ennemond-Romand.

Actus

Dans le cadre de la Quinzaine du développement durable, organisée par les centres sociaux, des Vénissians ont pu visiter un centre de tri.

Actus

Après plusieurs mois de travaux, la place Ennemond-Romand, au Moulin-à-Vent, a officiellement été inaugurée ce mercredi par Michèle Picard, maire de Vénissieux et Béatrice...